Le tribunal contre Monsanto juge la firme coupable d’écocide

19 avril 2017

Mardi 18 avril, cinq juges de renommée mondiale ont rendu un avis consultatif, six mois après la tenue du premier tribunal citoyen international à la Haye. « Le rendu des juges est clair : l’entreprise Monsanto, de par ses activités et ses produits, nuit aux droits à l’alimentation, à la santé, à un environnement sain », rapporte le CCFD-Terre solidaire dans un communiqué. Le 14 et 16 octobre dernier, le Tribunal Monsanto et l’Assemblée des Peuples s’étaient réunis à La Haye, aux Pays-Bas, pour juger Monsanto pour violations des droits humains, crimes contre l’humanité et écocide.

Pour Maureen Jorand, responsable de Plaidoyer Souveraineté alimentaire et Justice climatique au CCFD-Terre Solidaire : « L’avis rendu aujourd’hui par les juges est sans appel : les activités et les pratiques de Monsanto nuisent à la souveraineté alimentaire et à la santé des populations et a des conséquences désastreuses sur l’environnement. L’avis insiste également sur ce qui se passe souvent à l’abri des regards des citoyens à savoir les pressions de Monsanto sur la recherche, les victimes et les universitaires. L’entreprise interfère avec le droit à la liberté de la recherche scientifique et à la liberté d’expression. Les juges ont parlé de tactiques malhonnêtes, trompeuses et opaques. Ils ont également souhaité que le crime d’écocide soit reconnu et intégré à la CPI. »

A travers la firme Monsanto, ce procès symbolique, soutenu par 200 organisations dont le CCFD-Terre Solidaire, vise le système agro-industriel dans son ensemble et les effets dévastateurs des activités de certaines multinationales de l’agrobusiness comme Monsanto sur les paysans, leur production et l’environnement ainsi que sur les droits à l’alimentation et à la santé des populations.

  • Source : CCFD-Terre solidaire (courriel)



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : A La Haye, les crimes de Monsanto sont jugés par un tribunal citoyen



18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Dans l’Aude, des Faucheurs volontaires occupent l’usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
La France n’est pas préparée au « choc climatique », selon un rapport sénatorial
Lire sur reporterre.net
16 mai 2019
« En France, il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto », selon le ministre de l’Agriculture
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
L’Andra finance une campagne de communication contre les déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
Stocamine : le jugement sera rendu le 5 juin
Lire sur reporterre.net
14 mai 2019
Roundup : Bayer-Monsanto condamné à verser 2 milliards de dollars à un couple atteint d’un cancer
Lire sur reporterre.net
13 mai 2019
Le sénateur pro-glyphosate démenti par ses pairs
Lire sur reporterre.net
13 mai 2019
La justice s’acharne contre les militants du climat à Nancy
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
À Montpellier, des activistes anti-pub en procès
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
Les émissions de CO2 en baisse en Europe
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
À partir du 10 mai, l’Union européenne aura épuisé les ressources que la planète peut lui offrir
Lire sur reporterre.net
9 mai 2019
Grève au ministère de l’Écologie contre les suppressions de postes
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

18 mai 2019
Meurtre de Jérôme Laronze par un gendarme : la justice ne fait rien
Info
18 mai 2019
« Les normes injustes engendrent une disparition des paysans »
Entretien
20 mai 2019
François Léger : « Les microfermes sont le chemin vers l’autonomie alimentaire et sociale »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides