Les compagnies aériennes demandent 200 miliards de dollars d’aide

Durée de lecture : 2 minutes

25 mars 2020



Selon l’association professionnelle de l’aviation IATA, les compagnies aériennes auront besoin de 150 à 200 milliards de dollars d’argent public pour survivre à la forte réduction des voyages aériens causée par le Covid-19.

Lundi 23 mars, déjà, les compagnies aériennes américaines ont demandé plus de 50 milliards de dollars d’aide publique. Et si Air France n’a pas encore présenté la note, celle-ci risque d’être salée, la compagnie ayant annulé 90 % de ses vols.

Pour Agathe Bounfour, responsable transports au Réseau action climat, « en période d’urgence climatique, tout plan de sauvetage d’une compagnie aérienne doit être limité à des cas précis : éviter les pertes d’emplois qui résulteraient d’une faillite massive. Les aides d’État ne peuvent pas être utilisées pour financer les stratégies de croissance habituelles des compagnies aériennes. »

Andrew Murphy, responsable aviation au sein de l’ONG Transport & Environment, a estimé que « les gouvernements devraient conditionner le renflouement des compagnies aériennes au paiement par les transporteurs de taxes sur le carburant, les billets et autres taxes une fois la crise passée. Ils devraient également exiger des compagnies aériennes qu’elles commencent à utiliser des carburants à faible teneur en carbone lorsque les conditions s’amélioreront. »

En 2009, le président Obama avait profité du renflouement des grands constructeurs automobiles, dont Chrysler et General Motors, pour exiger le respect d’un nouvel ensemble de normes fédérales de rendement énergétique pour les véhicules routiers. De fait, un groupe de sénateurs américains a déjà exigé que tout plan de sauvetage des compagnies aériennes prévoie de nouveaux engagements en matière de réduction des émissions.

  • Source : European Climate Foundation
  • Photo : Pixabay





16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La déforestation tropicale s’accélère
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
L’État français va devoir payer 10 millions d’euros pour pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le One planet summit à Paris : du « bla bla », selon Greta Thunberg
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le Mexique bannit le glyphosate et le maïs transgénique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Covid-19

15 janvier 2021
Grippe aviaire : des couacs dans la gestion par l’État inquiètent les éleveurs
Reportages
15 janvier 2021
Déchets nucléaires : une note « explosive » souligne les lacunes du projet Cigéo
Info
16 janvier 2021
Vanessa Codaccioni : « L’État nous pousse à agir comme la police »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Covid-19