Les compagnies aériennes demandent 200 miliards de dollars d’aide

Durée de lecture : 2 minutes

25 mars 2020



Selon l’association professionnelle de l’aviation IATA, les compagnies aériennes auront besoin de 150 à 200 milliards de dollars d’argent public pour survivre à la forte réduction des voyages aériens causée par le Covid-19.

Lundi 23 mars, déjà, les compagnies aériennes américaines ont demandé plus de 50 milliards de dollars d’aide publique. Et si Air France n’a pas encore présenté la note, celle-ci risque d’être salée, la compagnie ayant annulé 90 % de ses vols.

Pour Agathe Bounfour, responsable transports au Réseau action climat, « en période d’urgence climatique, tout plan de sauvetage d’une compagnie aérienne doit être limité à des cas précis : éviter les pertes d’emplois qui résulteraient d’une faillite massive. Les aides d’État ne peuvent pas être utilisées pour financer les stratégies de croissance habituelles des compagnies aériennes. »

Andrew Murphy, responsable aviation au sein de l’ONG Transport & Environment, a estimé que « les gouvernements devraient conditionner le renflouement des compagnies aériennes au paiement par les transporteurs de taxes sur le carburant, les billets et autres taxes une fois la crise passée. Ils devraient également exiger des compagnies aériennes qu’elles commencent à utiliser des carburants à faible teneur en carbone lorsque les conditions s’amélioreront. »

En 2009, le président Obama avait profité du renflouement des grands constructeurs automobiles, dont Chrysler et General Motors, pour exiger le respect d’un nouvel ensemble de normes fédérales de rendement énergétique pour les véhicules routiers. De fait, un groupe de sénateurs américains a déjà exigé que tout plan de sauvetage des compagnies aériennes prévoie de nouveaux engagements en matière de réduction des émissions.

  • Source : European Climate Foundation
  • Photo : Pixabay





29 mai 2020
La COP26 de Glasgow reportée à novembre 2021
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
En Belgique, action de détournement publicitaire au nom de la priorité climatique
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
Actions antinucléaires à Paris, Lyon et dans la Drôme pour réclamer la fermeture de la centrale du Tricastin, âgée de 40 ans
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
« Le Monde d’après » : une floraison de propositions
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
L’Autorité de sûreté nucléaire pointe un recul de la rigueur chez EDF
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
Des incendies « zombies » en Arctique inquiètent les scientifiques
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
En Australie, la compagnie minière Rio Tinto détruit une grotte sacrée connue depuis 46.000 ans
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Le gouvernement et l’automobile : tout pour l’électrique
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Quatre associations attaquent le décret permettant de déroger aux normes environnementales
Lire sur reporterre.net
27 mai 2020
Les sociétés civiles française et allemande proposent un plan de relance européen écologique
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Les travaux du Charles-de-Gaulle Express ont repris, ceux des lignes RER B et D sont reportés
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Dieselgate : la justice allemande condamne Volkswagen à un remboursement partiel
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Quarante millions de professionnels de santé demandent le respect de l’environnement
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Les petits pêcheurs demandent une répartition équitable des quotas de thon rouge
Lire sur reporterre.net
26 mai 2020
Des associations proposent 34 mesures pour une relance écologique et sociale
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Coronavirus

THEMATIQUE    Climat
29 mai 2020
(Ré)apprendre la bicyclette : après la Covid-19, le boom des vélo-écoles
Alternatives
23 mai 2020
Déconfinés, les jardins familiaux peuvent enfin sourire au printemps
Alternatives
28 mai 2020
Pour Air France, un plan d’aide peu écolo et non contraignant
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Coronavirus



Sur les mêmes thèmes       Climat