Les compagnies aériennes demandent 200 miliards de dollars d’aide

Durée de lecture : 2 minutes

25 mars 2020



Selon l’association professionnelle de l’aviation IATA, les compagnies aériennes auront besoin de 150 à 200 milliards de dollars d’argent public pour survivre à la forte réduction des voyages aériens causée par le Covid-19.

Lundi 23 mars, déjà, les compagnies aériennes américaines ont demandé plus de 50 milliards de dollars d’aide publique. Et si Air France n’a pas encore présenté la note, celle-ci risque d’être salée, la compagnie ayant annulé 90 % de ses vols.

Pour Agathe Bounfour, responsable transports au Réseau action climat, « en période d’urgence climatique, tout plan de sauvetage d’une compagnie aérienne doit être limité à des cas précis : éviter les pertes d’emplois qui résulteraient d’une faillite massive. Les aides d’État ne peuvent pas être utilisées pour financer les stratégies de croissance habituelles des compagnies aériennes. »

Andrew Murphy, responsable aviation au sein de l’ONG Transport & Environment, a estimé que « les gouvernements devraient conditionner le renflouement des compagnies aériennes au paiement par les transporteurs de taxes sur le carburant, les billets et autres taxes une fois la crise passée. Ils devraient également exiger des compagnies aériennes qu’elles commencent à utiliser des carburants à faible teneur en carbone lorsque les conditions s’amélioreront. »

En 2009, le président Obama avait profité du renflouement des grands constructeurs automobiles, dont Chrysler et General Motors, pour exiger le respect d’un nouvel ensemble de normes fédérales de rendement énergétique pour les véhicules routiers. De fait, un groupe de sénateurs américains a déjà exigé que tout plan de sauvetage des compagnies aériennes prévoie de nouveaux engagements en matière de réduction des émissions.

  • Source : European Climate Foundation
  • Photo : Pixabay





23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Sénateurs et députés s’accordent sur la loi Asap, une nouvelle entaille dans le droit de l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Changement d’heure : des ONG demandent un retour à « l’heure naturelle »
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
À Montpellier, la « Maison de l’écologie et des résistances » expulsée
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Attentat de Conflans : associations et syndicats appellent à plus de solidarité et de justice sociale
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Aux États-Unis, les opérateurs de gaz de schiste laissent fuir le méthane, suite au Covid
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Des inondations ont tué au moins 111 personnes au Vietnam
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Monsanto définitivement reconnu coupable des dommages causés à l’agriculteur Paul François
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
L’entreprise Nokia va déployer la 4G sur la Lune
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Le gouvernement suspend l’utilisation des masques Dim
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Avec l’uranium appauvri, le volume des déchets radioactifs français grossit encore, estime l’ASN
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
La pollution de l’air coûte 943 euros par an et par Français
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
Agriculture, urbanisation : le déclin de la biodiversité se poursuit en Europe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Covid-19

THEMATIQUE    Climat
17 octobre 2020
On traite les pauvres comme on traite la nature : mal
Tribune
5 octobre 2020
La plus grande action jamais menée en France contre le trafic aérien
Reportage
24 octobre 2020
États-Unis : mais pourquoi votent-ils Trump ?
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Covid-19



Sur les mêmes thèmes       Climat