Les coulisses du modèle de Pierre & Vacances (À LA TÉLÉ)

19 avril 2018 / Paul Labrosse, Charles Maumy et Gaël Hubert

Qui est vraiment le père du tourisme de masse ? Comment a-t-il bâti le succès de Pierre et Vacances-Center Parcs ? En cinquante ans, il se targue d’avoir tout inventé des vacances françaises, mais à quel prix ? Reportage ce soir, à 22h50, sur France 2.

  • Présentation de l’émission par son producteur :

Pierre et Vacances : la saga

Vous ne le connaissez pas, mais lui vous connaît bien. Depuis cinquante ans, il vous emmène en vacances chaque année à la mer, à la montagne ou à la campagne. C’est le patron d’un des plus grands groupes de tourisme d’Europe, Pierre & Vacances - Center Parcs, avec 300 sites de séjour en Europe et autour de la Méditerranée.

Parti d’un projet fou au début des années 1970, une station de ski sans voitures à Avoriaz, Gérard Bremond est à la tête d’une fortune estimée à 170 millions d’euros. Et voilà que sa multinationale, cotée au CAC 40, s’implante maintenant en Chine.

Pendant plusieurs semaines, Gérard Brémond a ouvert les portes de son entreprise à « Complément d’enquête ».

Qui est vraiment le père du tourisme de masse ? Comment a-t-il bâti le succès de Pierre et Vacances-Center Parcs ? En cinquante ans, il se targue d’avoir tout inventé des vacances françaises, mais à quel prix ? Le génie de ce patron inusable : faire financer ses parcs de loisirs par les collectivités locales, en leur promettant une myriade d’emplois. Certaines communes sont prêtes à risquer la banqueroute pour décrocher un Center Parcs !

Plongée dans les coulisses du modèle Brémond, dont l’ambition écrasante fait aussi des victimes.


  • Pierre et Vacances : la saga, reportage de Paul Labrosse, Charles Maumy et Gaël Hubert, jeudi 19 avril 2018, à 22h50, sur France 2.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
DOSSIER    Center Parcs et Roybon

19 juillet 2018
Face à l’effondrement, fondons des alliances terrestres
Chronique
19 juillet 2018
Cet été, adoptez la trousse de toilette 100 % écolo
Alternative
19 juillet 2018
L’objectif de 50 % de nucléaire d’ici 2025 est-il tenable ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Center Parcs et Roybon