Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges / © Mathieu Génon

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre ce mois-ci.

Objectif de 12 000 donateurs

Soutenir Reporterre

Politique

Les députés M. Orphelin et D. Batho présentent leur « vraie loi Climat »

« Nos propositions sont cinq à huit fois plus efficaces que le projet de loi actuel. » Matthieu Orphelin et Delphine Batho, accompagnés de plusieurs députés du collectif Écologie, Démocratie, Solidarité (EDS), ont présenté ce mardi 23 mars dix-sept mesures pour réduire l’émission de cinquante millions de tonnes de CO2 par an d’ici 2030.

Ces propositions interviennent quelques jours après la « bataille parlementaire » en commission spéciale à l’Assemblée, qui s’est soldée par l’adoption d’une loi qui « manque clairement d’ambition » selon les mots du député de Maine-et-Loire Matthieu Orphelin, lors de la conférence de presse tenue à 14 heurs. Le projet de loi, en l’état actuel, ne permettrait de réduire « que de six à dix millions de tonnes de CO2 par an les émissions françaises d’ici 2030 », selon le collectif EDS.

L’article 7 de leur « vraie loi Climat » prévoit notamment un plan d’investissements ferroviaires qui permettrait d’éviter 5,7 millions de tonnes de CO2 par an. D’autres secteurs sont ciblés comme la publicité, les forêts, le numérique, la rénovation énergétique ou l’utilisation des engrais azotés et des énergies fossiles.

Les députés écologistes assurent également avoir déposé cette proposition de loi à l’Assemblée nationale. Sans grand espoir quant à une éventuelle adoption de certains de ces articles lors des débats dans l’hémicycle à partir du 29 mars, Delphine Batho et Matthieu Orphelin assurent vouloir « faire honneur » au travail des citoyennes et citoyens de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) en intégrant certaines de leurs propositions.

« Le travail de la CCC ne prend pas fin avec ce projet de loi. Le travail qu’ont mené ces citoyens durant dix-sept mois portera ses fruits et se transformera en acte politique tôt ou tard », a assuré Delphine Batho, députée des Deux-Sèvres. « La lutte écologiste va s’amplifier », assure Matthieu Orphelin, alors que des manifestations sont prévues partout en France dimanche 28 mars pour réclamer une « vraie loi Climat ».

Proposition de loi pour une vraie loi Climat.

  • Source : Reporterre
  • Photo : © Éric Coquelin/Reporterre

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende