Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre

Objectif de 12 000 donateurs avant le 3 janvier 2022

Soutenir Reporterre

En bref — Pesticides

Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides

En 2017, les deux tiers — 66,70 % — des fruits non bios contenaient des résidus de pesticides quantifiés, et 45 % des légumes non bios contenaient des résidus de pesticides quantifiés.

Ces chiffres, dévoilés mercredi 16 septembre par l’ONG Générations futures, sont plus importants que ceux communiqués par les pouvoirs publics. Dans ces plans de surveillance, la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF) annonçait des résidus de pesticides dans 63 % des fruits et 43 % des légumes. Et pour cause, la DGCCFR mélangeait dans ces calculs les produits bios et non bios.

« Les pourcentages des fruits et légumes non bios contenant des résidus de pesticides ne sont donc pas connus et encore moins communiqués », s’est indigné l’association, qui « proteste contre cette situation et demande qu’à l’avenir une présentation par mode de culture soit effectuée en plus de la présentation globale des résultats ».

Source : Générations futures.

Photo : Pxhere

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende