Faire un don
39141 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
49 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Les eurodéputés votent contre les pesticides

Durée de lecture : 2 minutes

16 juin 2017

Mercredi 14 juin, la majorité des députés européens n’a pas approuvé la motion qui visait à poursuivre l’autorisation d’épandage des pesticides sur les surfaces agricoles dédiées à la biodiversité. En votant « non » à une résolution de deux membres du Comité Agri, le Parlement européen a soutenu la proposition de la Commission européenne d’interdire l’utilisation de pesticides dans les surfaces d’intérêt écologique (SIE).

Les SIE ont été introduites dans la Politique agricole commune (PAC) en 2013. Tout agriculteur de l’Union européenne qui demande un paiement direct de la PAC et possède plus de 15 hectares de terres arables (prairies, jachères, cultures) est tenu d’avoir 5% de ses terres pour sauvegarder et améliorer la biodiversité dans sa ferme.

Cependant, comme l’explique Carmen Etcheverry, chargée de mission à France nature environnement : « Alors que les surfaces d’intérêt écologique ont été conçues pour offrir des refuges à toutes ces espèces qui aident les agriculteurs, l’épandage des pesticides y était autorisé. Elles ne pouvaient alors remplir leur rôle ; nous nous félicitons que cela change ! »

Pour les ONG, ce vote du Parlement européen est un signal positif, alors que les discussions sur la prochaine PAC commencent à s’ouvrir. Pour Allain Bougrain-Dubourg, président de la LPO : « Aujourd’hui, une grande majorité du Parlement européen a choisi une PAC plus verte. Ce vote montre que les députés écoutent les citoyens : plus des trois quarts des personnes qui ont participé à la consultation publique sur la PAC ont en effet demandé une politique respectueuse de la biodiversité et de la santé humaine ».



Lire aussi : La politique agricole dépend... de vous. Cinq questions pour agir


11 décembre 2019
L214 dénonce la production de foie gras, une « pure cruauté »
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
Paris bonne élève, Marseille dans le rouge : que font les villes françaises contre la pollution de l’air ?
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
La calotte glaciaire du Groenland fond sept fois plus vite que prévu
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
Les États-Unis ont fortement réduit les moyens des agences de protection de l’environnement
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2019
Les députés votent l’interdiction des emballages plastiques... en 2040
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’Anses annonce le retrait de 36 produits à base de glyphosate
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Peuples autochtones : l’accès à la COP bloquée par Extinction Rebellion et Minga
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’usine des « mille vaches » finalement condamnée en appel
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Deux « gardiens de la forêt » assassinés au Brésil
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
100 portraits de Macron brandis à l’envers devant la Tour Eiffel
Lire sur reporterre.net
8 décembre 2019
L’énergie nucléaire pourrait être exclu de la « finance verte » par le Parlement européen
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2019
18 associations demandent l’annulation de l’extension de Roissy
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2019
Des pays de l’Est et les banques s’opposent aux nouveaux objectifs climatiques de l’Europe
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
L’Europe interdit le chlorpyrifos, un pesticide neurotoxique
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Les syndicats appellent à une nouvelle mobilisation mardi 10 décembre
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

10 décembre 2019
Malgré leur bon score aux élections, les Verts pèsent peu sur les institutions européennes
Info
11 décembre 2019
Manifestation des cheminots : « La grève ne prend pas en otage, elle nous libère ! »
Reportage
28 novembre 2019
Le climatoscepticisme reste présent dans la classe politique
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Pesticides