Les méthodes d’évaluation des pesticides sont supervisées par les agro-industriels

Durée de lecture : 1 minute

7 février 2018

Dans un rapport publié mardi 6 février, le Pesticide action network et l’ONG Générations futures montrent que « sur 12 méthodes d’évaluation des risques des pesticides étudiées , 11 ont été développées ou promues par l’industrie »

Ce rapport intervient alors qu’une commission spéciale sur les méthodes d’évaluation du glyphosate vient d’être créée par les eurodéputés.

D’après le Pesticide action network, les méthodes développées par les industriels posent problème, car « des effets délétères observés dans des tests sur des animaux peuvent être ignorés. »

Il pointe :
- des tumeurs mises en évidence sur des animaux peuvent être classées comme » non pertinentes pour l’homme » ;
- des résidus de pesticides dangereux dans l’eau peuvent être classés comme acceptables ;
- la mort de 50 % de populations d’insectes et d’abeilles non ciblées après des pulvérisations considérées également comme acceptable ;
- les exigences pour la protection de la vie aquatique affaiblies.

« Ces méthodes sont conçues pour éviter l’interdiction de pesticides dangereux et ont pour conséquences d’affaiblir la protection du public et de l’environnement », estiment les auteurs.

L’industrie, notamment l’International Life Sciences Institutes (ILSI) — un groupe de lobby de l’industrie —est également présente, dans 75 % des cas étudiés dans ce rapport, au sein des panels d’experts comme ceux de l’Agence de sécurité sanitaire européenne (EFSA) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

- Source : Générations futures.



Lire aussi : Celles qui ont révélé les « Monsanto papers » racontent comment Monsanto triche


26 juillet 2019
De multiples records de chaleur enregistrés par Météo France
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Greenpeace dépose un recours contre la suppression des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Les algues vertes frappent à nouveau la Bretagne
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Huile de palme : Total saisit le Conseil constitutionnel
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Nouveau revers pour le projet de centre commercial de Val Tolosa
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Les opposants à EuropaCity neutralisent les travaux de la future gare
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Le record estival de consommation d’électricité a été battu
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Un rapport officiel étudie comment atteindre le « zéro artificialisation » des sols
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Des animaux sont transportés sur de longues distances en pleine canicule, d’après des ONG
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Le 125e portrait d’Emmanuel Macron décroché au pays Basque
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Les députés ont voté pour la ratification du Ceta
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Canicule : EDF obligé de mettre à l’arrêt deux réacteurs nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
Bure : expulsion en cours au bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

24 juillet 2019
Greta Thunberg tente de secouer les députés... qui ratifient le Ceta
Info
27 juillet 2019
Voiture reine, magasins à perte de vue... Bienvenue à la zone commerciale géante de Plan-de-Campagne
Reportage
27 juillet 2019
Compromis ou radicalité, le mouvement écolo cherche sa stratégie
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Pesticides