Les perturbateurs endocriniens coûtent 340 milliards de dollars par an aux Etats-Unis

18 octobre 2016



Le coût sanitaire direct et indirect de l’exposition aux produits contenant des perturbateurs endocriniens pourrait s’élever à plus de 340 milliards de dollars par an aux Etats-Unis, soit nettement plus qu’en Europe, selon une évaluation publiée mardi 18 octobre dans une revue médicale britannique, The Lancet Diabetes and Endocrinology.

Les perturbateurs endocriniens sont présents dans de très nombreux produits : bouteilles en plastique, canettes alimentaires, détergents, jouets, cosmétiques, retardateurs de flammes et pesticides. Ils passent pour jouer un rôle dans plus d’une quinzaine de maladies, incluant les cancers du sein et de la prostate, l’infertilité, les malformations congénitales, l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, les dysfonctionnements neurocomportementaux ainsi que les problèmes d’apprentissage.

Selon un calcul mathématique effectué par une équipe de chercheurs du centre médical Langone à New York, les coûts générés par l’exposition aux perturbateurs endocriniens atteindraient 340 milliards de dollars (310 milliards d’euros) par an aux Etats-Unis, soit 2,33 % du PIB. Une précédente étude évaluait les coûts pour l’Europe à 217 milliards de dollars (197 milliards d’euros), soit 1,28 % du PIB de l’Union européenne.

- Source : Sciences et Avenir




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


22 mars 2017
Emmanuel Besnier, patron de Lactalis, est la 8e fortune de France selon Forbes
Lire sur reporterre.net
21 mars 2017
2016, année la plus chaude jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 mars 2017
Barbara Pompili rallie Emmanuel Macron
Lire sur reporterre.net
20 mars 2017
Mobilisation pyrénéenne pour faire vivre les trains de nuit
Lire sur reporterre.net
20 mars 2017
Le gouvernement japonais reconnu coupable de négligence dans la catastrophe de Fukushima
Lire sur reporterre.net
20 mars 2017
Une Initiative citoyenne européenne pour les sols
Lire sur reporterre.net
19 mars 2017
Le passage des fermes au bio s’est accentué en 2016
Lire sur reporterre.net
19 mars 2017
Le G20 ne parle plus du financement de la lutte contre le changement climatique
Lire sur reporterre.net
19 mars 2017
Les inondations ont tué 67 personnes au Pérou
Lire sur reporterre.net
17 mars 2017
Les cyclistes utilisent de plus en plus des masques contre la pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
17 mars 2017
En Nouvelle-Zélande, un fleuve reconnu comme une entité vivante
Lire sur reporterre.net
16 mars 2017
Une nouvelle vidéo choc de L214 dénonce un élevage de cochons dans le Finistère
Lire sur reporterre.net
16 mars 2017
Victoire du libéral Mark Rutte aux législatives aux Pays-Bas, percée des écologistes
Lire sur reporterre.net
16 mars 2017
En Chine, 3 millions de décès prématurés liés à la pollution atmosphérique
Lire sur reporterre.net
16 mars 2017
La suppression des cages pour les lapins décidée par les députés européens
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

24 mars 2017
La bière au pain, l’étonnante invention d’un brasseur recycleur
Alternative
23 mars 2017
Lyon-Turin : pourquoi les opposants ont échoué
Tribune
23 mars 2017
Des îles Féroé à celle de Lesbos, la vie engagée de Richard, capitaine de Sea Shepherd
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides