Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Économie

Les sociétés civiles française et allemande proposent un plan de relance européen écologique

Ce mercredi 27 mai, la Commission européenne publie son plan de relance européen afin de sortir l’Union européenne de la crise économique. Emmanuel Macron et Angela Merkel, dans leur proposition de Fonds européen de relance, ont affirmé vouloir faire du « plan vert » (Green Deal) européen une des priorités de la relance européenne.

Les organisations de la société civile française et allemande ont unis leurs voix dans une déclaration commune pour que le plan de relance serve effectivement à la mise en œuvre du Green Deal européen.

« Ce dernier doit être la boussole des investissements à venir afin d’orienter l’Europe vers la neutralité climatique d’ici 2050, écrivent-elles. Il est impératif que l’ensemble des investissements de relance mettent l’Europe et ses États-membres sur la trajectoire d’une réduction massive des émissions de gaz à effet de serre sur le court-terme pour respecter la limitation de la température terrestre à 1,5 °C. Le plan d’investissement prévu par la Commission européenne est, peut être, l’unique occasion de la décennie de créer cet alignement. »

  • La proposition des organisations de la société civile française et allemande

Les organisation appellent la Commission européenne à évaluer les plans de relance nationaux à l’aune de ces objectifs :

  • qu’ils soient conformes à une trajectoire visant à limiter l’élévation de la température mondiale à 1,5 °C d’ici 2030, soit – 65 % d’émissions de gaz à effet de serre ;
  • qu’ils respectent les critères de la taxonomie européenne sur la finance durable ;
  • qu’ils ne soutiennent pas les activités nocives pour le climat et l’environnement, dont le nucléaire.

Elles ont également formulé des propositions sectorielles :

  • Renforcer la dimension internationale du Green Deal et assurer la solidarité internationale avec les pays les plus vulnérables ;
  • Investir dans la décarbonation de l’industrie lourde et instaurer un prix du CO2 significatif grâce à une réforme du marché carbone européen ETS ;
  • Acter la fin des voitures diesel et essence, et investir dans les mobilités durables comme le ferroviaire ;
  • Refondre le secteur agricole et de la Politique Agricole Commune pour assurer la relocalisation de nos productions et le respect de la biodiversité ;
  • Garantir la justice sociale en investissant massivement dans la rénovation des logements et en assurant des conditions de travail décentes dans tous les secteurs.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende