Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Brève — Climat

Les températures dépassent les 50°C dans le nord de l’Inde

Le nord de l’Inde vit actuellement une forte période de chaleur : les températures ont dépassé les 50°C, lundi 3 juin, pour le troisième jour d’affilée. Des pénuries d’eau et des coups de chaleur sont à craindre. Plusieurs décès ont déjà été déclarés.

D’après le département météorologique indien, le thermomètre a affiché 50.6°C le 1er juin dans le désert de Churu (État du Rajasthan, au nord du pays, à la frontière du Pakistan). Tout l’État a été touché par cette vague de chaleur, plusieurs villes atteignant des températures maximales supérieures à 47°C. La capitale, New Delhi, suffoque aussi : certaines températures ont dépassé 46°C.

Le département météorologique a annoncé que la situation pourrait durer encore une semaine, et devrait toucher six États : Rajasthan, Maharashtra, Madhya Pradesh, Punjab, Haryana et Uttar Pradesh.

Le record de température la plus élevée jamais enregistrée en Inde n’a pas encore été battu. Il avait été atteint en mai 2016, dans la ville de Phalodi (Rajasthan), où le thermomètre avait affiché 51°C.

Les Indiens craignent des pénuries d’eau, car les lacs et les rivières commencent à s’assécher. Selon les experts de l’Institut indien de technologie de Gandhinagar, plus de 40 % du pays doit faire face à la sécheresse, en 2019. La mousson annuelle, qui apporte la pluie tant attendue, est en retard et ne devrait frapper la côte sud de l’Inde que le 6 juin, d’après le département météorologique indien.

  • Photo  : Le désert de Churu, où la température a atteint 50.6 degrés Celsius le samedi 1er juin/Wikipédia

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire