Les températures dépassent les 50°C dans le nord de l’Inde

Durée de lecture : 2 minutes

3 juin 2019



Le nord de l’Inde vit actuellement une forte période de chaleur : les températures ont dépassé les 50°C, lundi 3 juin, pour le troisième jour d’affilée. Des pénuries d’eau et des coups de chaleur sont à craindre. Plusieurs décès ont déjà été déclarés.

D’après le département météorologique indien, le thermomètre a affiché 50.6°C le 1er juin dans le désert de Churu (État du Rajasthan, au nord du pays, à la frontière du Pakistan). Tout l’État a été touché par cette vague de chaleur, plusieurs villes atteignant des températures maximales supérieures à 47°C. La capitale, New Delhi, suffoque aussi : certaines températures ont dépassé 46°C.

Le département météorologique a annoncé que la situation pourrait durer encore une semaine, et devrait toucher six États : Rajasthan, Maharashtra, Madhya Pradesh, Punjab, Haryana et Uttar Pradesh.

Le record de température la plus élevée jamais enregistrée en Inde n’a pas encore été battu. Il avait été atteint en mai 2016, dans la ville de Phalodi (Rajasthan), où le thermomètre avait affiché 51°C.

Les Indiens craignent des pénuries d’eau, car les lacs et les rivières commencent à s’assécher. Selon les experts de l’Institut indien de technologie de Gandhinagar, plus de 40 % du pays doit faire face à la sécheresse, en 2019. La mousson annuelle, qui apporte la pluie tant attendue, est en retard et ne devrait frapper la côte sud de l’Inde que le 6 juin, d’après le département météorologique indien.

  • Photo  : Le désert de Churu, où la température a atteint 50.6 degrés Celsius le samedi 1er juin/Wikipédia




Lire aussi : En Inde, les partis politiques ignorent le changement climatique


21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives
21 septembre 2020
Amish ou pas, la lutte contre la 5G s’organise au niveau national
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Climat