Lyon-Turin et corruption : Anticor saisit le parquet national financier

Durée de lecture : 1 minute

24 décembre 2016

L’association Anticor a saisi le parquet national financier suite à l’approbation de l’accord franco-italien sur le projet de ligne ferroviaire Lyon-Turin, a-t-elle annoncé dans un communiqué diffusé jeudi 22 décembre au soir.

« Anticor s’interroge sur les conditions dans lesquelles certains marchés relatifs à ce projet ont été passés », lit-on dans ce communiqué. Elle s’attarde sur la personne d’Hubert de Mesnil, président de Réseaux ferrés de France (RFF) de 2007 à 2012, puis président de la société Lyon-Turin ferroviaire à partir d’avril 2013, puis de Tunnel euralpin Lyon-Turin SAS (Telt) à partir de mars 2015.

« D’autre part, M. du Mesnil a également été élu, en 2012, président de l’Institut de la gestion déléguée (IGD), une fondation d’entreprises dont l’objet est de promouvoir la gestion déléguée des services publics et les partenariats public-privé qui comprend, parmi ses membres fondateurs, Engie, Eiffage, et SPIE-Batignolles, précise l’association. Or, M. du Mesnil, en sa qualité de président de Telt, a attribué, en 2014, des marchés importants à deux membres de l’IGD : la réalisation d’ouvrage de reconnaissance du tunnel à SPIE Batignolles, et la certification des coûts (dans le cadre d’un marché de gré à gré) à Tractebel, filiale d’Engie. »



Lire aussi : LGV Lyon-Turin : l’Assemblée nationale donne son feu vert à l’accord franco-italien


28 février 2020
Des gendarmes se rendent à une réunion de militants anti-pesticides
Lire sur reporterre.net
28 février 2020
Lubrizol mise en examen pour « atteinte grave » à la santé et l’environnement
Lire sur reporterre.net
27 février 2020
27 associations demandent la dissolution de la cellule Déméter
Lire sur reporterre.net
27 février 2020
La justice britannique rejette l’extension de l’aéroport de Londres
Lire sur reporterre.net
26 février 2020
Cinq candidats aux municipales de Paris ont débattu de leurs propositions écologiques
Lire sur reporterre.net
26 février 2020
Le gouvernement refuse d’interdire la pub pour la malbouffe ciblant les enfants
Lire sur reporterre.net
25 février 2020
Rivières à sec, nappes au plus bas : 2019, une année noire pour l’eau en France
Lire sur reporterre.net
25 février 2020
En Australie, les incendies ont détruit 20 % des forêts
Lire sur reporterre.net
25 février 2020
Coronavirus : l’air chinois est moins pollué
Lire sur reporterre.net
24 février 2020
Top départ du débat national sur l’avenir de l’agriculture
Lire sur reporterre.net
24 février 2020
Salon de l’agriculture : des activistes ont envahi le stand du ministère
Lire sur reporterre.net
24 février 2020
ONG et syndicats demandent un plan pour une transition sociale et écologique de l’agriculture
Lire sur reporterre.net
24 février 2020
En Iran, huit écologistes condamnés à plusieurs années de prison
Lire sur reporterre.net
22 février 2020
Le gouvernement veut libérer dans l’environnement les déchets à très faible radioactivité
Lire sur reporterre.net
21 février 2020
Mille scientifiques l’affirment : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Grands Projets inutiles

28 février 2020
La forêt est un bien commun, pas une entreprise
Tribune
29 février 2020
Les luttes contre les « grands projets inutiles » de l’Ouest convergent à Nantes
Info
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Grands Projets inutiles