Faire un don
30677 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
38 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Malgré l’interdiction, les néonicotinoïdes tuent encore les abeilles

Durée de lecture : 2 minutes

27 novembre 2019

Une étude réalisée par des chercheurs du CNRS, de l’Inra (Institut national de la recherche agronomique) et de l’Institut de l’abeille (ITSAP), publiée demain 28 novembre sur le site Science of the Total Environment, montre que les néonicotinoïdes restent présents dans l’environnement et continuent de tuer des pollinisateurs.

L’impact des néonicotinoïdes sur les pollinisateurs avait conduit à un moratoire de l’Union européenne sur trois substances, sur certaines cultures, en 2013 et à une interdiction en France en 2018. Mais des résidus continuaient d’être détectés. Les scientifiques ont donc recherché et quantifié les résidus de néonicotinoïdes dans le nectar de 291 parcelles (536 échantillons) de colza d’hiver pendant cinq années consécutives au moratoire européen, de 2014 à 2018.

Les chercheurs montrent que des résidus de ces insecticides, notamment l’imidaclopride, restent détectables dans le nectar de colza de 48 % des parcelles étudiées, avec d’importantes variations selon les années. La quantification des néonicotinoïdes présents a permis d’évaluer le risque pour les abeilles domestiques. Ainsi, trois années sur cinq, jusqu’à 12 % des parcelles présentaient une contamination pouvant entraîner la mort de 50 % des abeilles et bourdons les visitant.

« Ces résultats confortent l’idée que les résidus d’imidaclopride persistent et se diffusent dans l’environnement, pouvant se retrouver dans le nectar du colza, bien que cette culture ne soit elle-même plus traitée par ces produits depuis 2013. Ces travaux apportent ainsi un soutien à la récente extension du moratoire à une interdiction totale de toutes les cultures en extérieur, depuis septembre 2018, en France », conclue le CNRS dans son communiqué.




10 décembre 2019
Les députés votent l’interdiction des emballages plastiques... en 2040
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’Anses annonce le retrait de 36 produits à base de glyphosate
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Peuples autochtones : l’accès à la COP bloquée par Extinction Rebellion et Minga
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’usine des « mille vaches » finalement condamnée en appel
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Deux « gardiens de la forêt » assassinés au Brésil
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
100 portraits de Macron brandis à l’envers devant la Tour Eiffel
Lire sur reporterre.net
8 décembre 2019
L’énergie nucléaire pourrait être exclu de la « finance verte » par le Parlement européen
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2019
18 associations demandent l’annulation de l’extension de Roissy
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2019
Des pays de l’Est et les banques s’opposent aux nouveaux objectifs climatiques de l’Europe
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
L’Europe interdit le chlorpyrifos, un pesticide neurotoxique
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Les syndicats appellent à une nouvelle mobilisation mardi 10 décembre
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Engie profiterait du conflit social au Chili pour ne pas fermer sa centrale à charbon
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Violences policières : un homme tabassé lors de la manifestation parisienne du 5 décembre
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2019
Extinction Rebellion a saboté 3.600 trottinettes électriques en soutien à la grève générale
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2019
La France est un des pays les plus exposés aux risques climatiques
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides Abeilles

28 novembre 2019
Le climatoscepticisme reste présent dans la classe politique
Enquête
10 décembre 2019
Malgré leur bon score aux élections, les Verts pèsent peu sur les institutions européennes
Info
10 décembre 2019
En refusant de réglementer la publicité, le gouvernement sacrifie l’écologie
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Pesticides Abeilles