Malgré le moratoire européen, l’utilisation des néonicotinoïdes a augmenté

Durée de lecture : 2 minutes

27 mai 2016

Jeudi 26 mai, l’Union nationale des apiculteurs français (Unaf) a dévoilé des statistiques alarmantes quant à l’utilisation des insecticides néonicotinoïdes, très toxiques pour les insectes pollinisateurs comme les abeilles.

L’usage des cinq principaux néonicotinoïdes utilisés a ainsi augmenté de 31 % entre 2013 et 2014. Et ce, malgré l’entrée en vigueur en 2013 d’une interdiction européenne partielle sur trois substances (le thiaméthoxam, l’imidaclopride et la clothianidine) et sur certains usages comme les traitements de semences du tournesol, du maïs ou du colza.

Comment expliquer une telle explosion ? « Le moratoire européen est très incomplet, explique Henri Clément, apiculteur cévenol et porte-parole du syndicat, joint par Reporterre. Il ne concerne que certaines cultures, certaines molécules et certains usages ». Ainsi, l’usage des néonicotinoïdes a fortement augmenté pour le blé ou la betterave.

Les molécules non concernées par le moratoire, comme le thiaclopride, ont été massivement utilisées, en substitution des autres. Par exemple, les maïs Cruiser (thiaméthoxam) et Cheyenne (clothianidine) ont été interdits et remplacés par le maïs Sonido (thiaclopride). Et Henri Clément de conclure : « Il y a des moyens pour contourner les interdictions de certains usages des néonicotinoïdes  ».

Dans un communiqué, le président de l’Unaf Gilles Lanio exprime ainsi son inquiétude et sa colère : « C’est gravissime. Comment espérer retrouver des abeilles en bonne santé dans ces conditions ? Les apiculteurs font le constat amer de l’inefficacité d’une interdiction partielle sur la réduction des volumes de vente des néonicotinoïdes. Il faut donc se rendre à l’évidence et interdire totalement et définitivement ces produits. »

L’Unaf espère ainsi que les députés voteront une interdiction totale de ces substances lors de la troisième lecture de la loi Biodiversité, à partir du 3 juin.

- Source  : Reporterre.



Lire aussi : Le moratoire sur les pesticides tueurs d’abeilles n’est toujours pas appliqué


18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
L’Union européenne sous-estime la dangerosité des pesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le changement climatique va affaiblir l’agriculture du sud de l’Europe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Pesticides