Malgré le moratoire européen, l’utilisation des néonicotinoïdes a augmenté

27 mai 2016



Jeudi 26 mai, l’Union nationale des apiculteurs français (Unaf) a dévoilé des statistiques alarmantes quant à l’utilisation des insecticides néonicotinoïdes, très toxiques pour les insectes pollinisateurs comme les abeilles.

L’usage des cinq principaux néonicotinoïdes utilisés a ainsi augmenté de 31 % entre 2013 et 2014. Et ce, malgré l’entrée en vigueur en 2013 d’une interdiction européenne partielle sur trois substances (le thiaméthoxam, l’imidaclopride et la clothianidine) et sur certains usages comme les traitements de semences du tournesol, du maïs ou du colza.

Comment expliquer une telle explosion ? « Le moratoire européen est très incomplet, explique Henri Clément, apiculteur cévenol et porte-parole du syndicat, joint par Reporterre. Il ne concerne que certaines cultures, certaines molécules et certains usages ». Ainsi, l’usage des néonicotinoïdes a fortement augmenté pour le blé ou la betterave.

Les molécules non concernées par le moratoire, comme le thiaclopride, ont été massivement utilisées, en substitution des autres. Par exemple, les maïs Cruiser (thiaméthoxam) et Cheyenne (clothianidine) ont été interdits et remplacés par le maïs Sonido (thiaclopride). Et Henri Clément de conclure : « Il y a des moyens pour contourner les interdictions de certains usages des néonicotinoïdes  ».

Dans un communiqué, le président de l’Unaf Gilles Lanio exprime ainsi son inquiétude et sa colère : « C’est gravissime. Comment espérer retrouver des abeilles en bonne santé dans ces conditions ? Les apiculteurs font le constat amer de l’inefficacité d’une interdiction partielle sur la réduction des volumes de vente des néonicotinoïdes. Il faut donc se rendre à l’évidence et interdire totalement et définitivement ces produits. »

L’Unaf espère ainsi que les députés voteront une interdiction totale de ces substances lors de la troisième lecture de la loi Biodiversité, à partir du 3 juin.

- Source  : Reporterre.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le moratoire sur les pesticides tueurs d’abeilles n’est toujours pas appliqué


21 juillet 2017
L’Exposition universelle devrait détruire des terres agricoles à Saclay
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
Malgré la décision de justice, le préfet de Haute-Garonne s’obstine à détuire les espèces protégées à Val Tolosa
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
Quarante loups pourront être abattus pour la période 2017-2018
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2017
Forêt de Bialowieza : la Commission européenne engage un bras de fer avec la Pologne
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2017
La demande d’autorisation de création de Cigéo repoussée à 2019
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Coup d’arrêt au projet de centre commercial Val Tolosa à Toulouse
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Les crèmes solaires nuisent aux écosystèmes marins, dénonce l’ONG Green Cross
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
On ne les aime pas, mais les mouches sont d’excellentes pollinisatrices
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2017
L’administration Trump ouvre la porte à la géo-ingénierie
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
Le projet dans la plaine du Var, près de Nice, retoqué par la justice
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
L’ASN demande à EDF et à Areva de revoir leur dossier de démantèlement nucléaire
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
Le Gange ne peut être considéré comme une « entité vivante », décide un tribunal indien
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Le siège d’EELV perd les deux tiers de ses salariés
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Des dizaines d’incendies ravagent la Californie
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2017
Le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir contre la pollution de l’air
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

19 juillet 2017
La ministre des transports Elisabeth Borne : « On fait une pause sur le Lyon Turin »
Info
19 juillet 2017
Le Parlement prépare la fin de l’état d’urgence en faisant reculer les libertés
Info
21 juillet 2017
Etats généraux de l’alimentation : un besoin vital de parler
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides