Malgré le moratoire européen, l’utilisation des néonicotinoïdes a augmenté

27 mai 2016



Jeudi 26 mai, l’Union nationale des apiculteurs français (Unaf) a dévoilé des statistiques alarmantes quant à l’utilisation des insecticides néonicotinoïdes, très toxiques pour les insectes pollinisateurs comme les abeilles.

L’usage des cinq principaux néonicotinoïdes utilisés a ainsi augmenté de 31 % entre 2013 et 2014. Et ce, malgré l’entrée en vigueur en 2013 d’une interdiction européenne partielle sur trois substances (le thiaméthoxam, l’imidaclopride et la clothianidine) et sur certains usages comme les traitements de semences du tournesol, du maïs ou du colza.

Comment expliquer une telle explosion ? « Le moratoire européen est très incomplet, explique Henri Clément, apiculteur cévenol et porte-parole du syndicat, joint par Reporterre. Il ne concerne que certaines cultures, certaines molécules et certains usages ». Ainsi, l’usage des néonicotinoïdes a fortement augmenté pour le blé ou la betterave.

Les molécules non concernées par le moratoire, comme le thiaclopride, ont été massivement utilisées, en substitution des autres. Par exemple, les maïs Cruiser (thiaméthoxam) et Cheyenne (clothianidine) ont été interdits et remplacés par le maïs Sonido (thiaclopride). Et Henri Clément de conclure : « Il y a des moyens pour contourner les interdictions de certains usages des néonicotinoïdes  ».

Dans un communiqué, le président de l’Unaf Gilles Lanio exprime ainsi son inquiétude et sa colère : « C’est gravissime. Comment espérer retrouver des abeilles en bonne santé dans ces conditions ? Les apiculteurs font le constat amer de l’inefficacité d’une interdiction partielle sur la réduction des volumes de vente des néonicotinoïdes. Il faut donc se rendre à l’évidence et interdire totalement et définitivement ces produits. »

L’Unaf espère ainsi que les députés voteront une interdiction totale de ces substances lors de la troisième lecture de la loi Biodiversité, à partir du 3 juin.

- Source  : Reporterre.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le moratoire sur les pesticides tueurs d’abeilles n’est toujours pas appliqué


28 avril 2017
Le rapporteur public se prononce contre l’exploitation de la centrale biomasse de Gardanne
Lire sur reporterre.net
28 avril 2017
La Commission européenne lève un obstacle au projet d’aéroport
Lire sur reporterre.net
28 avril 2017
Le Salvador interdit les mines de métaux, une première mondiale
Lire sur reporterre.net
28 avril 2017
Huit mois de prison avec sursis pour le principal prévenu de l’abattoir du Vigan
Lire sur reporterre.net
27 avril 2017
La mauvaise situation financière d’Areva menace la sûreté de l’usine de la Hague
Lire sur reporterre.net
27 avril 2017
Épisode de gel : de nombreuses récoltes sont menacées
Lire sur reporterre.net
27 avril 2017
Affaire Triskalia : la Commission européenne saisie
Lire sur reporterre.net
26 avril 2017
Le Parlement européen va étudier un texte favorisant la surpêche
Lire sur reporterre.net
26 avril 2017
Des eurodéputés demandent l’interdiction de la fusion Monsanto/Bayer
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Aujourd’hui, c’est la journée mondiale des manchots
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
4 ans après le drame du Rana Plaza, peu d’amélioration pour les travailleurs au Bangladesh
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Le G 20, le FMI et la Banque mondiale renoncent à parler du climat
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Moteurs diesel truqués : une information judiciaire ouverte à l’encontre de PSA
Lire sur reporterre.net
24 avril 2017
Le photographe Nnoman Cadoret a été brutalisé par des policiers en civil et sans brassard
Lire sur reporterre.net
24 avril 2017
Les aires protégées africaines abritent beaucoup moins d’éléphants qu’on le pensait
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

22 avril 2017
Les chercheurs défendent dans la rue la liberté de la science
Info
28 avril 2017
David Cormand : « La France insoumise a le pouvoir d’empêcher que Macron soit majoritaire à l’Assemblée »
Entretien
23 mars 2017
Des villages du Gard démontrent que l’accueil des réfugiés est possible et vitalisant
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides