Faire un don
48176 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
60 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Manifestation des opposants au projet de poulailler industriel de Pitgam

Durée de lecture : 3 minutes

16 juillet 2019 / Didier Harpagès (Reporterre)

- Dunkerque, correspondance

« Non aux poulaillers industriels, ni ici ni ailleurs ! », c’est le mot d’ordre lancé par Les Amis de la Terre, la Confédération Paysanne, ATTAC, le collectif de Pitgam, Houtland Nature et l’ADELFA (Assemblée de défense de l’environnement du littoral Flandre Artois) qui a réuni, dans le calme mais sous haute surveillance policière, vendredi 12 juillet une bonne centaine d’opposants au projet de poulailler géant de Pitgam devant la sous-préfecture de Dunkerque. Damien Carême, désormais député européen, vint leur apporter son soutien.

Une délégation composée de quatre représentants fut reçue par Éric Etienne, sous-préfet : Dominique Delpouve du Collectif de Pitgam, Nicolas Fournier Président de l’ADELFA, Antoine Jean, porte-parole de la Confédération paysanne du Nord et Jean Luc Bardel, membre du Comité Régional de la même organisation syndicale.

Durant l’entretien de plus d’une heure, plusieurs personnes prirent la parole devant la sous-préfecture. Denis Top, membre de la Confédération Paysanne, rappela notamment que sur un rayon de 10 kilomètres autour de Pitgam, près d’un million de poulets de chair (soit 12.000 tonnes) sont élevés chaque année dans des poulaillers industriels. De même, dans des structures identiques, toujours à proximité de ce village, déjà plus de 320.000 poules pondeuses séjournent sans voir la lumière naturelle, dans un espace confiné. Le projet porté par la Société civile d’exploitation agricole Dutertre s’inscrit donc dans cette industrialisation de l’élevage au cœur de la plaine de Flandre.

Joyeusement, le public chanta une version parodiée de la chanson d’Alain Souchon, Poulailler’s song :
« Dans le poulailler de Pitgam
Près de la route du Cappel Straete,
On entend la conversation
Des libéraux qui font l’pognon
Ils disent :
On peut pas être tous réglos
Et faire toujours ce qu’il faut
Qu’importe quelques volatiles
Si au final on s’fait des billes ! »

A sa sortie, la délégation fit savoir que le sous-préfet l’avait écoutée et qu’il allait étudier le dossier afin de repérer les éventuelles failles, notamment le problème de la proximité de la station de compression et d’interconnexion GRT Gaz. Jean Luc Bardel et Antoine Jean, de leur côté, mirent en exergue les propos d’Éric Etienne, qui selon eux, a dit : « Je suis un libéral. Tous les modèles agricoles doivent coexister et si nous ne permettons pas à la population française la plus vulnérable de manger des volailles et des œufs bon marché, ceux-ci viendront de Pologne, par exemple, là où la production est plus compétitive ! »

Selon Dominique Delpouve, habitante en colère de Pitgam : « L’industrialisation démesurée de l’élevage avicole ne crée en définitive que très peu d’emplois ».

Les deux représentants de la Confédération paysanne ont commenté ces propos : « La rhétorique gouvernementale médiatisée, teintée d’écologisme, n’est pas en cohérence avec les faits et les décisions prises par les représentants de l’Etat. En réalité, aucune place n’est laissée aux jeunes paysans ! »

Rappelons que le 26 juin, le représentant du Préfet du Nord a signé un accord complémentaire d’autorisation sans que le CODERST (Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques) ait été consulté. Deux recours juridiques ont donc été déposés par les opposants auprès du Tribunal administratif de Lille.



Lire aussi : Dans le Nord, des habitants vent debout contre un poulailler géant

Source : Didier Harpagès pour Reporterre

Photos :
. © Didier Harpagès/Reporterre
. Élevage de poulets en forte densité : L214 - Éthique & animaux



13 décembre 2019
Un méga projet d’usine à biomasse abandonné dans le Limousin
Lire sur reporterre.net
13 décembre 2019
Appel à sortir du Traité de l’énergie, instrument aux mains des multinationales
Lire sur reporterre.net
12 décembre 2019
Le parc naturel régional du Morvan renonce à ses exigences sur la gestion forestière
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
L214 dénonce la production de foie gras, une « pure cruauté »
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
Paris bonne élève, Marseille dans le rouge : que font les villes françaises contre la pollution de l’air ?
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
La calotte glaciaire du Groenland fond sept fois plus vite que prévu
Lire sur reporterre.net
11 décembre 2019
Les États-Unis ont fortement réduit les moyens des agences de protection de l’environnement
Lire sur reporterre.net
10 décembre 2019
Les députés votent l’interdiction des emballages plastiques... en 2040
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’Anses annonce le retrait de 36 produits à base de glyphosate
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Peuples autochtones : l’accès à la COP bloquée par Extinction Rebellion et Minga
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
L’usine des « mille vaches » finalement condamnée en appel
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
Deux « gardiens de la forêt » assassinés au Brésil
Lire sur reporterre.net
9 décembre 2019
100 portraits de Macron brandis à l’envers devant la Tour Eiffel
Lire sur reporterre.net
8 décembre 2019
L’énergie nucléaire pourrait être exclu de la « finance verte » par le Parlement européen
Lire sur reporterre.net
7 décembre 2019
18 associations demandent l’annulation de l’extension de Roissy
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

THEMATIQUE    Luttes
12 décembre 2019
La bataille pour les retraites est une bataille écologique
Tribune
13 décembre 2019
La Chine, une inquiétude pour le climat mondial
Info
12 décembre 2019
Le « pacte vert » européen croit encore en la croissance verte
Info


Dans les mêmes dossiers       Animaux



Sur les mêmes thèmes       Luttes





Du même auteur       Didier Harpagès (Reporterre)