Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

Animaux

Marine Le Pen n’aime pas les animaux

La candidate du Front national se présente comme une amie des bêtes. Mais ses votes au Parlement européen ou ses positions révèlent une attitude toute différente.


Ces derniers jours, Marine Le Pen s’est fait remarquer en évoquant la souffrance des animaux dans les abattoirs pratiquant l’abattage sans étourdissement pour la viande halal. Elle a même reçu le soutien de Brigitte Bardot qui a intercédé en sa faveur auprès des maires. La généralisation de l’obligation de l’étourdissement préalable serait indéniablement un progrès pour les bêtes tuées pour la consommation. Il serait dès lors tentant de qualifier Marine Le Pen d’amie des animaux.

Le site politique-animaux montre qu’on est loin du compte et qu’au contraire Marine Le Pen penche contre les animaux !

Amie des éleveurs industriels

Lors de l’élaboration de la Directive européenne sur la protection des poulets de chair, au parlement européen, Marine Le Pen vote contre l’amendement prévoyant d’abaisser les densités maximales autorisées dans les élevages intensifs de poulets.

Amie des chasseurs

Marine Le Pen défend les pratiques les plus cruelles comme la chasse à la glue ou la tenderie aux grives. Marine Le Pen manifeste à Valenciennes pour la défense de la chasse.

Amie des pêcheurs professionnels

Au Parlement européen, Marine Le Pen vote contre la proposition du rapport Romeva de réduire la taille des flottes de pêche afin d’éviter la surpêche.

Marine Le Pen défend la pêche professionnelle, s’oppose aux quotas de pêche et souhaite lui « substituer un système basé sur la saisonnalité et la sélection des modes de captures, plus simple à mettre en œuvre, à faire évoluer et, surtout, moins contraignant pour les marins pêcheurs ».

Une amie des animaux sélective

Marine Le Pen part en croisade contre l’abattage halal en évoquant la protection animale. Elle est pourtant prompte à oublier les animaux quand il s’agit d’aborder des sujets qui n’ont pas de lien direct avec la religion musulmane. Marine Le Pen va t-elle condamner les éleveurs industriels de porcs ? Va t-elle s’engager à interdire l’élevage des poules pondeuses en batterie ? Va t-elle interdire le gavage des oies et canards pour la production de foie gras ? Va t-elle s’engager à interdire la corrida ? Quelques questions auxquelles il serait intéressant d’avoir des réponses.


📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende