Nicolas Hulot possède six voitures et plusieurs maisons

Durée de lecture : 3 minutes

16 décembre 2017



  • Actualisation - Mardi 23 janvier 2018 - Les ministres de l’Écologie et de la Justice ont omis d’importantes sommes dans leur déclaration de patrimoine que la Haute autorité pour la transparence de la vie publique leur a demandé de rectifier. Mi-décembre, on apprenait que plusieurs ministres avaient déclaré des patrimoines à plus d’un million d’euros. En tête du classement, on trouve Muriel Pénicaud (7,5 millions d’euros), et Nicolas Hulot (7,2 millions d’euros). Un mois et demi plus tard, il s’avère que l’un d’entre eux a sous-évalué son patrimoine immobilier, selon la Haute autorité pour la transparence de la vie publique qui vient de publier les déclarations modifiées. Il s’agit de Nicolas Hulot, comme le rapporte la Lettre A.

Le ministre de l’Écologie a oublié de déclarer 150.000 euros pour deux maisons qu’il possède en Haute-Savoie (74), selon le document rectificatif mis en ligne.

- Source : Le Figaro


La Haute autorité sur la transparence de la vie publique (HATV) a publié le 15 décembre les déclarations de patrimoine des membres du gouvernement. On y apprend que Nicolas Hulot possède six automobiles, dont une BMW électrique (BMWi3). Il possède aussi une maison, et est copropriétaire de trois autres maisons et d’un appartement.

La valeur totale des véhicules à moteur de Nicolas Hulot atteint 105.000 euros, et la somme de 83.000 euros pour ses six voitures.

Le patrimoine total du ministre s’élève à plus de 7,2 millions d’euros. Il déclare notamment une maison de plus de 300 mètres carrés en Corse estimée à plus d’un million d’euros, ainsi que plusieurs autres biens immobiliers en Ille-et-Vilaine et en Haute-Savoie dont il est copropriétaire, d’une valeur totale de 1,9 million.

A cela s’ajoute sa société Eole, qui encaisse ses droits d’auteurs et les royalties des produits dérivés Ushuaïa et dont la valeur est estimée à 3,1 millions d’euros, tandis que le total de ses contrats d’assurance-vie, instruments financiers, comptes courants et produits d’épargne atteint environ 1,17 million d’euros.

Le mnistre a réagi à cette information en répondant au Journal du dimanche : « La transparence oui, le voyeurisme et le pinaillage, non. » S’il approuve le principe de l’examen des patrimoines des ministres par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, Nicolas Hulot trouve « absurdes » les commentaires suscités par la publication de ses biens. « La réalité, c’est que je roule en électrique 95% de mon temps », assure-t-il, avec une BMW (en Bretagne où il habite) et un scooter BMW aussi (à Paris), sans compter les voitures de son ministère, électriques elles aussi (sauf pour les longs trajets). Le 4x4 (un Land Rover âgé de 20 ans) qu’il possède est stationné en Corse, où il possède une maison.

S’y ajoutent une « 2CV de 30 ans » que conduit sa fille, un van Volkswagen qui lui sert « pour les vacances en famille », la voiture personnelle de sa femme, et une camionnette utilisée par celle-ci pour transporter des chevaux en Bretagne, où se situe leur propriété familiale, ainsi qu’une moto BMW et « un petit bateau à moteur ». Quant à sa fortune globale, estimée à 7,3 millions, Hulot précise avoir « gagné de l’argent » à la télévision et ajoute : « C’est ce qui m’a permis de bosser pendant 25 ans pour défendre la cause de l’écologie. »

- Déclaration de patrimoine de M. Hulot (actualisée au 23 janvier 2018.

- Déclaration d’intérêts





Lire aussi : Les affaires d’argent de Nicolas Hulot ne semblent pas inquiéter les écologistes


26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le Conseil général de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le gouvernement assure avoir « tiré les leçons » de l’incendie de Lubrizol
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
25 septembre 2020
Covid-19 : « Elle a bon dos, la science ! »
Entretien
25 septembre 2020
« Lubrizol nous a salis » : un an après l’incendie, des Rouennais témoignent
Reportage
25 septembre 2020
En pleine croissance, le réseau Biocoop est contesté sur le plan social
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Politique