Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Nucléaire

Nouveaux retard et surcoût pour les EPR d’Hinkley Point, en Angleterre

EDF a annoncé mercredi 27 janvier un retard et une révision à la hausse du coût de son projet de centrale nucléaire à Hinkley Point C, en Grande-Bretagne, fortement touché par l’épidémie de Covid-19.

Le début de production d’électricité par l’unité 1 de cette centrale est désormais prévu en juin 2026 au lieu de fin 2025. Le coût du projet est désormais estimé entre 22 et 23 milliards de livres sterling (24,87 et 26 milliards d’euros), contre une fourchette de 21,5 à 22,5 milliards lors de la précédente estimation en septembre 2019.

L’énergéticien alerte également sur un risque de report de livraison de 15 mois pour l’unité 1 et de 9 mois pour l’unité 2 — report qui entraînerait un nouveau surcoût de 700 millions de livres sterling.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende