13 %
Objectif 30 000 €

Nuit Debout sur Internet : les liens, les adresses

9 avril 2016 / Isaline Bernard et Camille Martin (Reporterre)



Le mouvement Nuit Debout a pris un essor spontané, en s’appuyant largement sur les réseaux sociaux et les médias alternatifs. Voici les liens et pistes pour suivre toutes les infos du mouvement.

Sites internet

Très utile notamment pour la liste des événements à venir : Nuit debout

Logique ! Nuit debout a son article sur wikipedia, avec plein de liens vers les pages commissions et les comptes-rendus des assemblées générales.

Et son journal en ligne, Gazette debout

Twitter et Periscope

Twitter est très utilisé pour relayer l’information du mouvement social installé à Paris depuis jeudi 31 mars.

- Le compte Nuit Debout, suivi par plus de 37 000 personnes, est le point central renvoyant vers tous les autres comptes Twitter créés pour chaque ville organisatrice.

PNG - 115.6 ko

Ainsi que Marseille : @Nuitdebout13
. et la Lozère : @debout48

- Des comptes jour par jour sont aussi créés, par exemple #40Mars pour le 9 avril, et ainsi de suite.

- A suivre également, le compte de la compagnie Jolie Môme, source d’information régulière sur l’organisation du mouvement (reportage sur Jolie Môme ici).

- Et le compte Printemps Social.

- Les intermittents ont pris une place importante dans le mouvement. Ils ont notamment occupé le Théâtre de l’Odéon du 24 au 28 avril. Leur compte

- Les lycéens ne se sont pas faits oublier avec les vacances et ont, eux aussi, leur page twitter

- En vue de la journée de mobilisation internationale du 15 mai, une page twitter Global Nuit Debout a été créée afin de rassembler les grandes villes européennes et internationales prenant part au mouvement.

- Quant à Periscope, l’application de Twitter permettant de visualiser des vidéos partagées en direct, il est conseillé de suivre Rémi Buisine. Le jeune homme filme régulièrement l’activité Place de la République et la retransmet sur son compte.


Facebook

Très utilisé par le mouvement, les pages sur Facebook servent plutôt à l’organisation. Ces derniers jours, de nombreux événements ont été créés sur ce réseau social afin d’informer les citoyens sur la date et la place où se dérouleront les rassemblements.

- C’est sur la page officielle de la Nuit Debout qu’il est possible de trouver l’événement organisé près de chez soi.

- On peut aussi suivre le collectif Convergence des Luttes, très mobilisé dans la Nuit Debout.

- Les commissions alimentent aussi les pages Facebook, telle la commission Ecologie climat ou commission Logement.

- Et les villes bretonnes avec leurs pages Facebook :

. Brest
. Chateaubriand
. Lorient
. Morlaix
. Saint-Aubin du Cormier
. Nantes
. Saint-Brieuc
. Saint-Malo
. Vannes
. Quimper

- Ainsi que Marseille et Marseille Quartiers Nord

- Millau et Rodez

Radio Debout et Tv Debout

Après plusieurs jours de mobilisation, une webradio s’est mise en place pour retransmettre les événements place de la République. Entre débats et témoignages, RadioDebout se charge d’informer ses auditeurs sur le déroulement des événements, à l’image de TV Debout qui est retransmise via une chaîne Youtube.

Medias alternatifs

Les médias alternatifs suivent attentivement le mouvement.

- Reporterre est impliqué depuis le début et publie enquêtes, entretiens et reportages

- Le mouvement commence aussi à créer ses médias en ligne, notamment La Gazette debout, ou, à Rennes Nuit Debout Rennes

- Paris-Luttes Info présente le suivi des actions plus radicales.

- Basta fait une utile revue de presse

Carte

Au-dela de tous ces comptes, une carte interactive circule sur internet relevant tous les rassemblements actuels ou à venir en France et à l’étranger : Version 23 avril

Voir en plein écran

Langue des signes

Les Assemblées générales sont fréquemment traduites en langue des signes à l’intention des sourds et malentendants.

JPEG - 51.2 ko
Traduction en langue des signes, lors de l’AG du 5 avril

Un nouveau calendrier

Eh oui, on a passé le 41 mars ! Car, après le 31 mars, Nuit debout a décidé de continuer à bousculer les choses, et donc d’appeler le 1 avril 32 mars, le 2 avril, 33 mars, etc. Pour s’y retrouver, voici le nouveau calendrier martien

Expression artistique

Il y a un « Mouvement de libération graphique et artistique #Nuitdebout », à voir ici.

L’histoire, déjà

- On peut suivre l’histoire de Nuit Debout par ses tweets, rassemblés ici dans Storify

- Comment le mouvement est-il né ? On vous le raconte ici.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Source : Isaline Bernard et Camille Martin pour Reporterre

Photos : © Hervé Kempf/Reporterre

DOSSIER    Nuit debout

2 décembre 2016
Une soupe chez BNP Paribas pour mettre l’évasion fiscale sur la table
Reportage
1er décembre 2016
L’incompréhensible obstination des décideurs politiques à tuer le rail
Chronique
2 décembre 2016
La brutale attaque de Bolloré en justice contre Basta et des sites internet
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nuit debout