« On ne change rien si on ne change pas tout »

Durée de lecture : 1 minute

30 juin 2017 / Audrey Vernon lit Pierre Fournier, en soutien à Reporterre

Pierre Fournier a été un pionnier de l’écologie en France. C’était un journaliste. Ses textes sont forts. La comédienne Audrey Vernon les fait magnifiquement résonner, en vidéo.

Pierre Fournier a fondé La Gueule ouverte, un des premiers journaux écologistes, en 1972. Ses textes ont une grande force et gardent une surprenante actualité. La comédienne Audrey Vernon les lit, en soutien à Reporterre, le quotidien de l’écologie.

Voir la vidéo :

Vous aussi, soutenez Reporterre

« Nous avons besoin d’information. Mais l’information a aussi besoin de nous. Les capitalistes détruisent la planète. Ne les laissons pas faire. Soutenez Reporterre. »

Pierre Fournier, un pionnier de l’écologie radicale

A Reporterre, on a une particulière affection pour Pierre Fournier, qui avait fondé La Gueule ouverte en 1972. D’abord journaliste - et excellent dessinateur - à Charlie Hebdo, il y écrivait chaque semaine une chronique percutante sur l’écologie. Il a disparu prématurément en 1973. Nombre de ses textes gardent toute leur force. Ceux que lit ici la comédienne Audrey Vernon, dans une vidéo réalisée par Basile Carré-Agostini, sont tirés de Y en a plus pour très longtemps et Où on va ? J’en sais rien, mais on y va.

Audrey Vernon est chroniqueuse à France Inter et joue notamment le spectacle Comment j’ai épousé un milliardaire.

Pour en savoir plus sur Pierre Fournier :



Source : Audrey Vernon et Basile Carré-Agostini, pour Reporterre.

Merci aussi à Danielle Fournier.

THEMATIQUE    Culture et idées
9 juillet 2019
À Marseille, les quartiers nord ont aussi droit aux légumes bios
Reportage
29 juillet 2019
L’été, au loin
La vie de Reporterre
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative


Sur les mêmes thèmes       Culture et idées