Pas de sanctions pénales pour le géant des pesticides Syngenta

17 décembre 2016

Le Tribunal Correctionnel de Paris a rendu son verdict, mercredi 14 décembre 2016, dans l’affaire qui opposait l’UNAF (Union nationale de l’apiculture française) et associations de défense de l’environnement, à un agriculteur ayant enfoui en grande quantité dans ses champs des semences enrobées de pesticides du groupe Syngenta.

Le syndicat apicole souhaitait poursuivre la multinationale. Mais, comme l’a raconté Reporterre, celle-ci a dissous la filiale française mise en cause quelques jours seulement après le renvoi de l’affaire en correctionnelle. Le tribunal a validé l’abandon des poursuites. Seul l’agriculteur a été "condamné à une forte amende correctionnelle et à indemniser notamment l’Union nationale de l’apiculture française, le Syndicat des apiculteurs du Lot-et-Garonne et le Groupement de défense sanitaire apicole", indique l’UNAF.

"Syngenta Seeds Holding, filiale à 100% de Syngenta France avait fait répandre sur les terres d’un agriculteur aux abois, 922 tonnes de semences déclassées et enrobées d’insecticides tueurs d’abeilles, l’imidaclopride (Gaucho), le fipronil (Régent), le méthalaxyl, l’anthraquinone et le fludioxonil selon un processus pompeusement qualifié de « semis haute densité », pour procéder en réalité à l’élimination de ces déchets chimiques, sans respecter les obligations d’incinération coûteuses imposées par la loi", rappelle également le communiqué.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Il pollue, il disparaît : la ruse du semencier Syngenta Seeds pour échapper à son procès


24 février 2018
Bure : une plate-forme dans les arbres évacuée par les gendarmes
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
Apple, champion de l’évasion fiscale, est débouté de son attaque contre Attac
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
En Chine, l’intelligence artificielle appliquée à l’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
L’EPR de Flamanville présente une « anomalie notable » dans les soudures
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

8 février 2018
Par grand froid, les margoulins de la rénovation énergétique se frottent les mains
Info
24 février 2018
EXCLUSIF - À Bure, dans un arbre du bois Lejuc, que les militants ont ré-occupé : récit en images
Reportage
23 février 2018
L’action du gouvernement à Bure est-elle légale ? Rien n’est moins sûr
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides