Perquisition par les gendarmes en cours à Bure

20 septembre 2017



Depuis environ 6 h 20 du matin ce mercredi 20 septembre, les gendarmes perquisitionnent la Maison de résistance à Bure (Meuse) et le terrain de la gare de Luméville, ainsi qu’un domicile situé à Commercy. Ces lieux sont habités par des personnes opposées au projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure.

À la Maison de résistance, les gendarmes ont justifié leur entrée par la commission rogatoire d’un juge d’instruction, relativement à l’action visant l’hôtel-restaurant du laboratoire de l’Andra en juin dernier. Ils sont une quarantaine.

Leur intrusion s’est faite de façon violente : ils sont entrés dans la Maison en se servant d’un pied de biche, ont cassé la porte d’entrée et, apparemment, également des vitres de caravane.

À la Gare, une quinzaine de gendarme sont en action, accompagnés du procureur, et de chiens anti-drogue. Ils sont entrés avec un ordre de la commission rogatoire pour les stupéfiants.

À Commercy, ils sont arrivés également à 6 h et ont saisi un ordinateur, un disque dur et un téléphone portable.

Des barrages et des contrôles sont mis en place à Ribeaucourt, Mandres.

Une perquisition a aussi été menée à Mandres et une autre à Commercy.

Pour le réseau Sortir du nucléaire, « cette perquisition fait suite à plusieurs mois de harcèlement policier permanent dans les villages autours de Bure, avec des rondes incessantes de véhicules de gendarmerie et d’hélicoptères et des contrôles d’identité plusieurs fois par jour visant aussi bien des militants que des agriculteurs ».

Dans un communiqué, le réseau dénonce « ces méthodes inacceptables et cette escalade dans la stratégie de la tension » : « Il est honteux que l’État s’acharne sur les opposants plutôt que d’abandonner ce projet dangereux et imposé, qui met en danger les générations futures et actuelles. » Il appelle à des rassemblements de soutien devant les préfectures.

  • 11h, à Bure, d’après le site vmc.camp, les perquisitions sont en cours.

D’après un habitant de Mandres, opposant au projet Cigéo joint par Reporterre, il y aurait une centaine de gendarmes dans les différentes communes autour de Bure, et au moins 5 maisons auraient été perquisitionnées.

« C’est la première fois qu’on voit une opération d’une telle ampleur à Bure », témoigne-t-il. Pour lui, il s’agit surtout d’un « point d’orgue d’une pression policière diffuse et permanente » : « Les gendarmes circulent quotidiennement dans les rues des villages, filment, menacent, contrôlent de manière intempestive... ils font monter la tension pour décourager, faire peur ou pousser au débordement, mais tout ce qu’ils vont gagner, c’est un regain de la mobilisation ! »

Joint également par Reporterre, Michel Labat, habitant de Mandres, se dit révolté : « C’est incroyable, autant de flics partout. Aujourd’hui, il n’y a plus d’opposition : dès qu’on fait quelque chose, on nous envoie les gendarmes. Et puis, ils nous insultent régulièrement, nous menacent, c’est un tel manque de respect. Les gens ici sont épuisés, ils ont peur. »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Jean-Pierre Simon, paysan opposé au projet Cigéo, a été jugé et connaîtra le verdict le 24 octobre


16 juillet 2018
A Rouen, Alternatiba et Les Amis de la Terre actent leur rapprochement
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
L’ONU fait le lien entre le changement climatique et la sécurité internationale
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Le projet autoroutier GCO de Strasbourg subit un nouvel avis défavorable
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Sur la Zad, la gendarmerie réprime un rassemblement contre les crimes policiers
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
Plus d’un million de mètres cubes de matières et déchets radioactifs en France
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
L’Assemblée inscrit l’environnement à l’article 1 de la Constitution
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
La campagne de Greenpeace contre les pollutions chimiques de l’industrie de l’habillement porte ses fruits
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
Dans le Gard, une ferme occupée depuis 11 ans expulsable dans deux mois
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
22 % des éphémères sont menacés en France
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
L’association négaWatt déplore le « décalage entre un discours volontariste du gouvernement et des actes insuffisants »
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le projet de loi Alimentation ne sera pas adopté avant la rentrée
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le jour où le trafic aérien a battu son record : 202.000 avions en vol
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
L’aquaculture fournit près de la moitié du poisson consommé dans le monde
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
L’usine Sanofi de Lacq émet… 7.000 fois plus de polluants qu’autorisé
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2018
Marche des migrants : des sans-papiers participant ont été interpellés à Calais
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets nucléaires

16 juillet 2018
À Bayonne, la fraternité chemine avec les migrants
Reportage
16 juillet 2018
Un regard écologiste sur les Rencontres de la photographie d’Arles
À découvrir
14 juillet 2018
Radio Bambou : La Bièvre, ou l’histoire de la renaissance d’une rivière
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires