Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface

16 avril 2019

Ce mardi 16 avril, l’association Générations Futures a publié un rapport sur la présence de perturbateurs endocriniens, dont des pesticides, dans les eaux de surface. 232 substances actives de pesticides ou de perturbateurs endocriniens suspectés ont été trouvés au moins une fois dans un département français. Par département, au moins 41 perturbateurs endocriniens potentiels ont été découverts en moyenne, avec de grandes disparités : de 4 en Corse-du-Sud à 90 dans le Calvados.

Ce rapport est basé sur des données officielles des agences de l’eau françaises regroupées dans la base de données Naïades pour l’année 2015. Les 3 substances qui arrivent le plus fréquemment en tête sont : le glyphosate (37 départements), l’Atrazine-Déséthyl (30 départements) et le Métolachlor (15 départements). Les deux dernières substances sont interdites au sein de l’Union européenne.

« Ces données montrant l’existence d’importants cocktails de pesticides perturbateurs endocriniens suspectés dans les eaux de surface de nombreux départements français sont inquiétantes, a déclaré François Veillerette, directeur de Générations Futures, dans un communiqué. Elles montrent que la chimie agricole menace la biodiversité aquatique. Ces résultats sont également à interpréter comme l’indicateur d’une contamination importante de l’environnement dans lequel vivent les humains. » L’association a donc demandé des mesures politiques afin de réduire l’usage de ces substances perturbatrices.

Cependant, d’après l’ONG, « la consommation de pesticides reste au plus haut ». Selon les chiffres du gouvernement que l’association a pu consulter, en 2017, la consommation de ces produits s’élevait à 68.817 tonnes. Pour le fameux glyphosate, les statistiques montrent que 8.831 tonnes de produit ont été vendus en 2017 et 8.673 tonnes en moyenne annuelle sur les 3 dernières années (2015-2017).

« L’objectif de réduction de 50 % d’ici 2025 ne pourra pas être atteint si le gouvernement ne change pas sérieusement de braquet notamment en travaillant d’avantage à la diffusion rapide des systèmes de cultures à bas niveaux d’intrants de type ‘systèmes de production intégrée’ (en plus d’un soutien accru à l’agriculture biologique) et non principalement à l’optimisation des utilisations par filière, comme le prévoit le présent plan Ecophyto, très insuffisant », a affirmé Générations Futures.

- Source : Génération Futures




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Perturbateurs endocriniens, une bombe à retardement allumée par les lobbies industriels



18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net
10 avril 2019
La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
Le tribunal suspend les travaux de la déviation de Beynac, en Dordogne
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
La période d’avril 2018 à mars 2019 est la plus chaude jamais enregistrée en Europe et à l’échelle mondiale
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
Grenouilles et crapauds menacés d’extinction à cause d’un champignon
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
Bruxelles donne son feu vert à la construction de navires de pêche
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
L’interdiction des serres chauffées en bio encore reportée
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

THEMATIQUE    Pollutions
17 avril 2019
Au Mexique, les zapatistes du Chiapas s’opposent aux grands projets nuisibles
Tribune
17 avril 2019
Européennes : le programme écolo de six candidats
Info
18 avril 2019
« Le gouvernement d’Emmanuel Macron est composé de lobbies »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides



Sur les mêmes thèmes       Pollutions