Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface

Durée de lecture : 2 minutes

16 avril 2019



Ce mardi 16 avril, l’association Générations Futures a publié un rapport sur la présence de perturbateurs endocriniens, dont des pesticides, dans les eaux de surface. 232 substances actives de pesticides ou de perturbateurs endocriniens suspectés ont été trouvés au moins une fois dans un département français. Par département, au moins 41 perturbateurs endocriniens potentiels ont été découverts en moyenne, avec de grandes disparités : de 4 en Corse-du-Sud à 90 dans le Calvados.

Ce rapport est basé sur des données officielles des agences de l’eau françaises regroupées dans la base de données Naïades pour l’année 2015. Les 3 substances qui arrivent le plus fréquemment en tête sont : le glyphosate (37 départements), l’Atrazine-Déséthyl (30 départements) et le Métolachlor (15 départements). Les deux dernières substances sont interdites au sein de l’Union européenne.

« Ces données montrant l’existence d’importants cocktails de pesticides perturbateurs endocriniens suspectés dans les eaux de surface de nombreux départements français sont inquiétantes, a déclaré François Veillerette, directeur de Générations Futures, dans un communiqué. Elles montrent que la chimie agricole menace la biodiversité aquatique. Ces résultats sont également à interpréter comme l’indicateur d’une contamination importante de l’environnement dans lequel vivent les humains. » L’association a donc demandé des mesures politiques afin de réduire l’usage de ces substances perturbatrices.

Cependant, d’après l’ONG, « la consommation de pesticides reste au plus haut ». Selon les chiffres du gouvernement que l’association a pu consulter, en 2017, la consommation de ces produits s’élevait à 68.817 tonnes. Pour le fameux glyphosate, les statistiques montrent que 8.831 tonnes de produit ont été vendus en 2017 et 8.673 tonnes en moyenne annuelle sur les 3 dernières années (2015-2017).

« L’objectif de réduction de 50 % d’ici 2025 ne pourra pas être atteint si le gouvernement ne change pas sérieusement de braquet notamment en travaillant d’avantage à la diffusion rapide des systèmes de cultures à bas niveaux d’intrants de type ‘systèmes de production intégrée’ (en plus d’un soutien accru à l’agriculture biologique) et non principalement à l’optimisation des utilisations par filière, comme le prévoit le présent plan Ecophyto, très insuffisant », a affirmé Générations Futures.

- Source : Génération Futures





Lire aussi : Perturbateurs endocriniens, une bombe à retardement allumée par les lobbies industriels


22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

THEMATIQUE    Pollutions
23 septembre 2020
Biodiversité : « Le déclin se poursuit » et la France ne fait (presque) rien
Info
22 septembre 2020
À Dijon, une zad pour préserver un îlot de nature en ville
Reportage
23 septembre 2020
En Allemagne, les activistes d’Ende Gelände repartent au charbon
Info


Dans les mêmes dossiers       Pesticides



Sur les mêmes thèmes       Pollutions