Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Climat

Plus de 40.000 manifestants en Suisse pour le climat

Les jeunes se sont à nouveau réunis samedi 2 février dans les rues de quatorze villes de Suisse. Plus de 40.000 personnes ont battu le pavé, selon les chiffres relayés par Radio télévision suisse (RTS). Les organisateurs estiment eux la participation à 60.000 personnes.

A Lausanne, la marche en faveur du climat a attiré plus d’une dizaine de milliers de personnes, selon la police.

« La surconsommation est une aberration », lisait-on sur les pancartes, « Nos vies et notre planète valent plus que leurs profits », « Nous attendons une réponse politique digne », « Méfiez-vous du béton, il peut être armé », « Pour le 7e ciel, faites l’amour, pas des voyages en avion ! »

Les manifestants exigent que le gouvernement déclare sans délai l’état d’urgence climatique et informe « correctement » la population des dangers de cette crise. Ils revendiquent aussi un bilan carbone neutre d’ici 2030, sans l’implémentation de technologies de compensation. Et si ces objectifs sont hors d’atteinte, alors une sortie du système capitaliste doit être envisagée.

Dans la foule, certains dénonçaient l’inaction de l’Etat envers les multinationales. « Elles polluent beaucoup et sont exonérées d’impôts. J’attends que l’Etat leur mette la pression », confie Aurélien Theler, 27 ans. Pour Rémi, étudiant à l’EPFL, il faut aller plus loin : « Septante pourcent des émissions de CO2 proviennent de ces entreprises, il faut les punir en mettant leurs responsables derrière les barreaux, pas en les taxant. »

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende