Pollution de l’air : la France renvoyée devant la justice européenne

17 mai 2018

Ce jeudi 17 mai, la Commission européenne a décidé de renvoyer la France devant la Cour de justice de l’Union européenne pour non-respect des niveaux de pollution aux dioxydes d’azote. Le plan d’action de la France n’a pas été jugé assez crédible.

« Cette décision est le résultat d’une politique de transport très dépendante du transport routier et du pétrole, et du diesel en particulier, analyse le Réseau action climat. Les mesurettes ne suffiront pas pour relever le défi sanitaire lié à la pollution de l’air. »

D’après l’ONG, la future loi sur la mobilité, en cours d’arbitrage, « devra impérativement rectifier le tir » avec notamment : l’abandon des grands projets routiers, des financements suffisants pour les solutions de transports plus écologiques, l’interdiction de circuler aux véhicules diesel et essence à travers la création de « zones à très faibles émissions » dans toutes les agglomérations polluées, ou l’application du principe pollueur-payeur au transport de marchandises.

Pour l’eurodéputée Michèle Rivasi, « la Commission européenne n’a pas flanchée quant au respect de la législation sur les seuils d’émissions polluantes, salue-t-elle dans un communiqué. Les États ont l’obligation de prendre des mesures conséquentes pour améliorer la qualité de l’air et rappeler à l’ordre les industriels et les constructeurs automobiles qui ont abusé pendant des années d’un système défaillant au détriment des consommateurs et de la santé des Européens. Le temps du déni est révolu. On ne veut plus mourir de respirer. On ne veut plus voir les crimes industriels et environnementaux se perpétuer avec l’inertie complice des pouvoirs publics ».

Concernant la procédure d’infraction, outre la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie, la Hongrie et la Roumanie devront se défendre devant la CJUE.

  • Source  : Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le pic de pollution cache la permanence de la pollution de l’air



18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Dans l’Aude, des Faucheurs volontaires occupent l’usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
La France n’est pas préparée au « choc climatique », selon un rapport sénatorial
Lire sur reporterre.net
16 mai 2019
« En France, il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto », selon le ministre de l’Agriculture
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
L’Andra finance une campagne de communication contre les déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
Stocamine : le jugement sera rendu le 5 juin
Lire sur reporterre.net
14 mai 2019
Roundup : Bayer-Monsanto condamné à verser 2 milliards de dollars à un couple atteint d’un cancer
Lire sur reporterre.net
13 mai 2019
Le sénateur pro-glyphosate démenti par ses pairs
Lire sur reporterre.net
13 mai 2019
La justice s’acharne contre les militants du climat à Nancy
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
À Montpellier, des activistes anti-pub en procès
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
Les émissions de CO2 en baisse en Europe
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
À partir du 10 mai, l’Union européenne aura épuisé les ressources que la planète peut lui offrir
Lire sur reporterre.net
9 mai 2019
Grève au ministère de l’Écologie contre les suppressions de postes
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
18 mai 2019
Le monde marche contre Bayer-Monsanto, symbole de l’agro-industrie
Info
1er mai 2019
Adieu, amie Anémone, et merci
Édito
18 mai 2019
Vous êtes philosophe et Gilet jaune : pourquoi ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Pollutions