Pour le climat, « il faut changer d’échelle », a exhorté Nicolas Hulot

6 juillet 2018

« Changer d’échelle est plus que jamais d’actualité », pour lutter contre le réchauffement climatique, a plaidé le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, ce vendredi 6 juillet au matin, faisant un premier bilan du plan climat lancé en juillet 2017.

« Les nouvelles ne sont pas bonnes à l’échelle de la planète : les émissions de gaz à effet de serre sont reparties à la hausse », a rappelé le ministre. « Elles ne sont pas bonnes non plus en France », a-t-il poursuivi. Les émissions de gaz à effet de serre y ont progressé, avec 466 millions de tonnes équivalent de CO2. Elles étaient restées stables en 2016 à 458 millions de tonnes. « C’est le signe que notre logiciel économique n’a pas tout à fait changé », a observé Nicolas Hulot.

Parmi les mesures mesurables un an après, Nicolas Hulot s’est félicité du « véritable succès » de la prime à la conversion pour acheter une voiture moins polluante. Entre janvier et juin 2018, 75.000 personnes en ont bénéficié. Le montant de cette prime est de 1.000 euros pour les ménages imposables et de 2.000 euros pour les ménages non imposables. Le ministère avait aussi lancé une prime pour changer les chaudières au fioul et avait notamment décidé de relever le montant du chèque énergie à 200 euros en 2019.

« On a avancé, on a accéléré », mais « il y a des domaines où on n’a pas assez fait », a estimé le ministre, qui a annoncé qu’un bilan d’étape serait fait chaque année. Ce plan climat vise à faire de la France un pays « neutre » en carbone à l’horizon 2050.

Des ONG comme WWF et le Réseau action climat, avec plusieurs associations représentant municipalités et collectivités (Association des maires de France, Régions de France etc) en ont profité pour demander que « les recettes de la fiscalité écologique soient consacrées à la transition écologique », alors que la taxe carbone doit représenter 15 milliards d’euros de recettes en 2022, selon un communiqué.



Lire aussi : Un an après le « plan climat », les ONG attendent toujours des mesures fortes



23 mai 2019
Le gouvernement « constate l’incompatibilité du projet Montagne d’or » avec l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Des activistes ont mené une opération nature morte au siège de Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Dans l’Aude, des Faucheurs volontaires occupent l’usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
La France n’est pas préparée au « choc climatique », selon un rapport sénatorial
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Politique
23 mai 2019
En Inde, les partis politiques ignorent le changement climatique
Info
22 mai 2019
Animaux, internet libre, décroissance… des « petits » partis en campagne
Enquête
23 mai 2019
Le pitoyable bilan de M. Macron en écologie
Info


Sur les mêmes thèmes       Climat Politique