Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Brève — Agriculture et climat

Pour protéger le climat et la biodiversité, une autre politique forestière est nécessaire, assure un rapport

Ce mardi 18 février, trois associations de protection de l’environnement, Canopée, Fern et les Amis de la Terre France ont publié un rapport sur le rôle des forêts françaises dans la lutte contre le réchauffement climatique. Il a été remis à la députée Anne-Laure Cattelot, nommée par le Conseil de défense écologique pour établir la politique nationale pour les forêts.

Ses auteurs l’ont écrit en réaction à la stratégie nationale bas-carbone (SNBC) publiée le 20 janvier, qui est présentée par le ministère de la Transition écologique comme « la feuille de route de la France pour lutter contre le changement climatique ».

L’objectif principal est de réduire les émissions de gaz à effet de serre pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Parmi les étapes définies pour y arriver, l’une a retenue l’attention des associations : « Récolter davantage de bois (augmentation de la commercialisation de bois de 12 Mm3 par an à l’horizon 2026, et poursuite de l’augmentation) », peut-on lire dans le projet de stratégie nationale bas-carbone soumis au public.

Pour atteindre la neutralité carbone, faudrait-il donc récolter davantage de bois ? « Une augmentation massive de la récolte de bois dans les forêts françaises se traduirait par une baisse de la fertilité des sols et une forte érosion de la biodiversité. Sur le long terme, c’est la capacité même des écosystèmes forestiers à produire et se régénérer qui pourrait être remise en cause par la stratégie proposée par le gouvernement », précise Gaëtan du Bus, docteur en science agronomique et gestionnaire de forêt, dans le communiqué de presse de Canopée.

Dans leur rapport, Canopée, Fern et les Amis de la Terre prônent de laisser 25 % de la forêt en évolution libre, d’allonger l’âge de récolte des arbres ou encore de miser sur la diversité des espèces.

  • Source : Reporterre

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire