Pourquoi est-il aberrant d’obliger les réfugiés de Fukushima à retourner chez eux ?

Durée de lecture : 1 minute

17 mars 2017 / Shinzo Kimura



Shinzô Kimura est professeur associé à l’Université de médecine Dokkyô, laboratoire international d’épidémiologie, annexe de Fukushima.





Lire aussi : Le retour contraint et forcé des réfugiés de Fukushima


Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Catastrophes nucléaires

26 septembre 2020
Sénateurs, ils et elle racontent comment ils font avancer l’écologie
Info
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
25 septembre 2020
En pleine croissance, le réseau Biocoop est contesté sur le plan social
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Catastrophes nucléaires