Pourquoi l’interdiction des néonicotinoïdes nous concerne-t-elle tous ?

17 mars 2016 / Anaïs Fourest

Anaïs Fourest est porte-parole de Greenpeace, en charge de l’agriculture.



Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Pesticides

17 février 2018
Où en est l’écologie politique ?
Une minute - Une question
8 février 2018
Par grand froid, les margoulins de la rénovation énergétique se frottent les mains
Info
16 février 2018
« La mort de ce territoire se prépare » : le cri d’alarme de 52.000 paysans angoissés
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides