Pourquoi l’interdiction des néonicotinoïdes nous concerne-t-elle tous ?

Durée de lecture : 1 minute

17 mars 2016 / Anaïs Fourest



Anaïs Fourest est porte-parole de Greenpeace, en charge de l’agriculture.





Lire aussi : Bataille à l’Assemblée pour faire interdire les pesticides tueurs d’abeilles


Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Pesticides

23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
29 septembre 2020
Plaintes et résistances en cascade contre les enchères de la 5G
Info
29 septembre 2020
Sites dangereux : « On rogne sur le droit plutôt que recruter des inspecteurs »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Pesticides