Près de 900 hectares de la Zad pourraient revenir au département

Durée de lecture : 2 minutes

1er juin 2018



Si la nouvelle se confirme, elle pourrait considérablement changer la donne concernant l’avenir des terres agricoles de la Zad de Notre-Dame-des-Landes. Ouest France a révélé hier jeudi 31 mai que l’État avait pris « discrètement » la décision de revendre 895 hectares de terres au département. Le quotidien précise que cette vente se fera « soit au prix des domaines, soit à un prix fixé à l’amiable ». Citant une source ministérielle, il ajoute que « dès l’annonce officielle, qui tombera avant la fin de l’été, il faudra encore six mois pour mettre en œuvre cette décision ».

Le département avait acheté ces terres en 1974, en vue du projet d’aéroport, puis les avait cédées à l’État et à AGO Vinci en 2012. À l’annonce de l’abandon du projet d’aéroport, le conseil départemental, revanchard car il soutenait le projet, avait demandé à l’État de lui rétrocéder ces terres. Jusqu’ici, les juristes ne s’accordaient pas sur la viabilité de la demande des élus de Loire-Atlantique. Finalement, il semble qu’ils aient tranché.

La gestion de ces presque 900 hectares serait alors confiée à la chambre d’agriculture de Loire-Atlantique, et pourrait être défavorable aux projets agricoles des zadistes. « On veut des choses viables et non pas des projets fumeux visant à produire deux trois salades et quatre poireaux ! » avait déclaré le président de la chambre, Jacques Lemaître, à Reporterre en mars dernier.

La chambre d’agriculture a indiqué qu’elle examinerait les 15 projets de zadistes déjà validés par l’État, et qu’elle lancerait ensuite un appel d’offre départemental. « Il n’y a pas de principe à tout vouloir reprendre à zéro », a voulu rassurer le directeur de la chambre dans Ouest France.

Reste tout de même quelques questions à éclaircir, et notamment : quels sont exactement ces 895 hectares ? Comprennent-ils bien des terres concernées par les projets des zadistes ? Que se passe-t-il pour les hectares restant ?

  • Photo : ©Emmanuel Gabily/Reporterre





5 juin 2020
Le mois de mai 2020 a battu un record de chaleur
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
La sixième extinction de masse s’accélère à un rythme vertigineux
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Disparition de l’élevage et concentration des fermes : la Safer s’inquiète
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Les piscines de matières radioactives de La Hague risquent la saturation, selon l’ASN
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Le printemps 2020 est le deuxième plus chaud enregistré en France
Lire sur reporterre.net
3 juin 2020
Sécheresse : neuf départements connaissent déjà des restrictions d’eau
Lire sur reporterre.net
2 juin 2020
En Amazonie, une campagne pour protéger les Yanomami du Covid-19 et des orpailleurs est lancée
Lire sur reporterre.net
2 juin 2020
Des militants recouvrent des publicités en soutien à Alex Montvernay, jugé mardi 2 juin
Lire sur reporterre.net
30 mai 2020
Des oiseaux englués dans du pétrole plus d’un an après le naufrage du « Grande America »
Lire sur reporterre.net
30 mai 2020
Uber balance des dizaines de milliers de vélos Jump à la décharge
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
La COP26 de Glasgow reportée à novembre 2021
Lire sur reporterre.net
29 mai 2020
En Belgique, action de détournement publicitaire au nom de la priorité climatique
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
Actions antinucléaires à Paris, Lyon et dans la Drôme pour réclamer la fermeture de la centrale du Tricastin, âgée de 40 ans
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
« Le Monde d’après » : une floraison de propositions
Lire sur reporterre.net
28 mai 2020
L’Autorité de sûreté nucléaire pointe un recul de la rigueur chez EDF
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

4 juin 2020
« Les lobbies veulent façonner le monde d’après »
Entretien
5 juin 2020
À Bure, l’agence des déchets nucléaires se paie des gendarmes
Enquête
14 avril 2020
La solidarité, vaccin et remède contre la pandémie
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes