Reporterre sur France Inter : Écologie au gouvernement, mission impossible ?

Durée de lecture : 1 minute

4 septembre 2018

Confronté à la réalité de la vie politique et épuisé de devoir se battre face aux autres ministères, Nicolas Hulot a abandonné son poste de ministre de la Transition écologique et solidaire. Quelles sont les conséquences politiques de sa démission ? Plus largement, que dit cette démission de la défense de l’écologie en politique ? Ecologie et libéralisme, est-ce possible ? L’écologie au pouvoir, une mission vraiment impossible ?

Pour en débattre :

• Stéphane Rozès, politologue et enseignant à Sciences Po
• Hervé Kempf, rédacteur en chef de Reporterre
• Frédérique Bedos, fondatrice de l’ONG Le Projet Imagine
• Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France

  • ÉCOUTEZ :

Un débat éditorialisé par Christophe Bourseiller et animé par Laurent Goumarre, dans l’émission Le Nouveau Rendez-vous

Image du chapô : Le chasseur de chimères




Lire aussi : Reporterre sur Radio Suisse : le départ de Hulot révèle que la question écologique est conflictuelle
THEMATIQUE    Politique
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
22 février 2020
Déméter, la cellule de la gendarmerie qui surveille les opposants à l’agriculture productiviste
Enquête
22 février 2020
La fermeture de Fessenheim résulte de cinquante ans de lutte antinucléaire
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Politique