Reporterre sur France Inter : la beauté peut sauver la biodiversité

Durée de lecture : 2 minutes

23 novembre 2016 / par kempf



- Lundi 22 novembre 2016 - Face à l’érosion actuelle de la biodiversité, les écologues se sont jusqu’ici principalement focalisés sur son rôle dans le fonctionnement des écosystèmes. Un aspect immatériel des conséquences de cette crise planétaire reste toutefois peu exploré : la manière dont l’homme perçoit la beauté d’un écosystème. Une équipe de scientifiques révèle que la biodiversité des récifs coralligènes contribue directement à qualifier cet écosystème sous-marin clé de Méditerranée de beau, c’est-à-dire correspondant à un idéal esthétique défini par l’homme. Cette étude qui vise à expliquer les fondements de notre perception de la beauté du vivant nous interpelle sur nos motivations à préserver la biodiversité.

Écouter ici :

- La Science de l’environnement, dans « La Tête au carré », avec Reporterre, animé par Matthieu Vidard, avec Hervé Kempf, et Anne-Sophie Tribot, chercheuse au Laboratoire d’étude de la Biodiversité marine de Montpellier.

- Lien vers présentation de l’étude.

- Image : Récif collarigène en Méditerranée (Sauvons l’eau).


Reporterre, tous les lundi à 14 h 05 sur France Inter, dans l’émission « La Tête au carré », animée par Mathieu Vidard.

« L’actualité de toutes les sciences dans tous les domaines de la recherche.
Éclectisme, vulgarisation et pédagogie, sciences dures du vivant ou humaines : Mathieu Vidard s’intéresse à toutes les observations et les expérimentations du monde par le biais des sciences. »

À écouter sur France Inter, dont voici la carte des fréquences FM, selon le lieu où vous habitez.R





Lire aussi : Le mouvement écologiste n’oublie-t-il pas la beauté ?


Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Eau, mers et océans

THEMATIQUE    Nature
31 juillet 2020
Un été pour explorer
La vie de Reporterre
31 juillet 2020
Bâtiments qui se fissurent, routes qui ondulent... L’Arctique russe face à la fonte du pergélisol
Reportage
31 juillet 2020
Malgré ses annonces, l’État pourrait laisser Amazon construire des entrepôts à gogo
Info


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans



Sur les mêmes thèmes       Nature



Du même auteur       kempf