Restriction des épandages agricoles : le Conseil d’État saisi

Durée de lecture : 2 minutes

8 avril 2020



L’association Respire a déposé mardi 7 avril un référé-liberté [1] au Conseil d’État sur la relation entre pollution de l’air et coronavirus, par l’intermédiaire de son avocate, Corinne Lepage. De nombreuses études montrent en effet une relation entre les deux. « Alors que notre pays est en crise, il est absurde, voire criminel, de ne pas mettre en œuvre tous les moyens dont nous disposons contre le virus. Or, lutter contre la pollution de l’air en fait partie », a déclaré Olivier Blond, directeur de Respire, dans un communiqué.

Car si la pollution atmosphérique due aux transports a diminué du fait du confinement, une autre source d’émission de particules fines demeure : les épandages d’engrais agricoles. Des épisodes de pollution printanière se sont en effet enchaînés ces dernières semaines, en grande partie liés aux épandages agricoles et qui sont susceptibles d’aggraver l’épidémie de Covid-19.

L’association Respire a demandé au Conseil d’État d’enjoindre le gouvernement à étendre le champ d’application de l’arrêté du 7 avril 2016 réglementant les épandages lors des épisodes de pics de pollution : « Nous demandons l’application immédiate des dispositions prévues en cas de pic de pollution, jusqu’à la cessation de l’état d’urgence sanitaire, même en deçà des seuils, en particulier dans le cadre des activités agricoles, qui restent, en ces temps de confinement, cause de pollution »,





[1On dépose un référé-liberté devant un juge administratif en cas d’urgence si une décision administrative porte une atteinte grave et manifestement illégale à une liberté fondamentale.


Lire aussi : La pollution nous rend plus vulnérables au coronavirus


23 février 2021
Incendie de Rouen : Lubrizol tente d’éviter son procès
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La nouvelle piscine d’entreposage des combustibles usés d’EDF coûtera 1,25 milliard d’euros
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La Zad de Gonesse expulsée
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Israël souillé par une marée noire de grande ampleur
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Origine du Covid : les experts de l’OMS recommandent d’enquêter sur les visons et animaux à fourrure
Lire sur reporterre.net
20 février 2021
Les militants anti-Cigéo enfin libres de vivre normalement
Lire sur reporterre.net
19 février 2021
Le tribunal ordonne l’expulsion de la Zad de Gonesse
Lire sur reporterre.net
19 février 2021
Plan cancer : la santé environnementale marginalisée
Lire sur reporterre.net
18 février 2021
Selon l’OMS, les élevages de visons en Europe représentent un « risque élevé » de propagation du Covid-19
Lire sur reporterre.net
icon-bullhorn*****Sur le vif 18 février 2021
Des résultats positifs en trompe-l’œil pour EDF
Lire sur reporterre.net
18 février 2021
Au Groenland, les débats autour d’une mine d’uranium font tomber le gouvernement
Lire sur reporterre.net
18 février 2021
Un recours déposé contre les travaux d’extension du Grand Port maritime de Nantes-Saint-Nazaire
Lire sur reporterre.net
18 février 2021
À Bagnolet, la bergerie craint encore pour son avenir
Lire sur reporterre.net
17 février 2021
FNE saisit la justice pour forcer le gouvernement à protéger les dauphins victimes de la pêche
Lire sur reporterre.net
17 février 2021
Projet de loi Climat : l’examen à l’Assemblée nationale en passe d’être bâclé
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Covid-19

THEMATIQUE    Agriculture Pollutions
20 février 2021
Livre papier ou liseuse électronique, qui est le plus écolo ?
Enquêtes
19 janvier 2021
Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur »
Tribune
24 février 2021
Menus sans viande à Lyon : les contre-vérités des politiques
Info


Dans les mêmes dossiers       Covid-19



Sur les mêmes thèmes       Agriculture Pollutions