Six activistes du climat 23 h en garde à vue après une action non violente à Bordeaux

Durée de lecture : 1 minute

18 mars 2019

Samedi 16 mars, six militants non-violents d’Attac et d’Action non violente COP21 de Gironde ont été placés en garde à vue pendant 23 h. Ces activistes participaient, avec une trentaine d’autres, à une action de désobéissance civile.

Ce même samedi, ils ont recouvert la façade vitrée de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) de Bordeaux d’un liquide noir, qui « symbolise le pétrole et les énergies fossiles extraites grâce à l’épargne populaire », ont-ils expliqué dans un communiqué. Les activistes ont aussi déroulé une banderole « Pas un euro de plus pour les énergies fossiles ».

« 24 millions de personnes détiennent un Livret de développement durable et solidaire (LDDS) pour un total de plus de 100 milliards d’euros, et la Caisse des dépôts et consignations collecte au moins 60 % de la totalité de cette épargne, ont précisé les militants dans leur communiqué. Si la CDC s’est récemment engagée à se désinvestir du charbon, elle continue à investir avec une partie de l’épargne des particuliers dans des projets climaticides qui concourent à aggraver notre dépendance aux énergies fossiles. »

Ainsi, selon Juliette Wettstein d’Attac 33, « rien ne garantit aux épargnants que la totalité de leur épargne finance des projets contribuant effectivement à la transition énergétique ou à la réduction de l’empreinte climatique ».

Alors que l’action prenait fin, dix véhicules de police ont encerclé les militants, et ont procédé à un contrôle d’identité. « Cette répression d’une action symbolique est une injustice criante : la police enferme les lanceurs d’alerte alors que le gouvernement cautionne la destruction du climat », ont dénoncé les organisations.

  • Source : courriel d’Attac 33 et d’ANV-COP21 33.


Lire aussi : La proposition de loi sur l’épargne adoptée, mais vidée de sa substance


17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
L’Union européenne sous-estime la dangerosité des pesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le changement climatique va affaiblir l’agriculture du sud de l’Europe
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Les voitures vendues en 2018 émettront plus dans leur vie que l’UE en un an
Lire sur reporterre.net
9 septembre 2019
La Chine veut construire un site souterrain de déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net
9 septembre 2019
L’arrêté anti-pesticides est mis en consultation publique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Luttes
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
16 septembre 2019
Déchets nucléaires : la Suisse se donne les moyens de l’entreposage à sec
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Climat Luttes