Sur le Tour de France, des paysans ont été gazés

Durée de lecture : 1 minute

25 juillet 2018



Mardi 24 juillet, les cyclistes du Tour de France ont traversé le territoire de La Piège, dans le département de l’Aude. Une quarantaine de paysans ont tenté de « neutraliser la course » afin de dénoncer le déclassement de leur territoire, jusqu’ici reconnu et donc soutenu comme zone défavorisée.

« Alors que le Tour nous montre une image bucolique de la France, la Confédération paysanne tient à rappeler que celui ci traverse des campagnes dans lesquelles les paysans rencontrent des difficultés considérables », a écrit la Confédération paysanne de l’Aude dans un communiqué. Sans les aides liées au classement en zone défavorisée, des dizaines de paysans pourraient être contraints de cesser leur activité.

Mais mercredi, tout ne s’est pas passé comme prévu. « Nous sommes arrivés avec des tracteurs, des ballots de paille et des brebis, que nous avons voulu installer sur la route, explique Yann Vetois, éleveur, à Reporterre. Mais les gendarmes sont immédiatement intervenus, nous gazant sans sommation ni ménagement ainsi que les brebis. » Le nuage de gaz lacrymogènes, épais et prégnant, est ensuite resté en stagnation dans l’air ; les cyclistes sont passés à travers, certains en ressortant les yeux rougis et la gorge irritée.

« Nous ne voulions pas faire de mal aux coureurs, insiste Yann Vetois. C’est la réaction des gendarmes, rapide et disproportionnée, qui a les a contraints à s’arrêter. » Depuis plusieurs mois, les paysans de La Piège demandent à être reçus par le gouvernement, sans autre réponse que les gaz lacrymogènes.

  • Source  : Reporterre




Lire aussi : « La mort de ce territoire se prépare » : le cri d’alarme de 52.000 paysans angoissés


23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Sénateurs et députés s’accordent sur la loi Asap, une nouvelle entaille dans le droit de l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Changement d’heure : des ONG demandent un retour à « l’heure naturelle »
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
À Montpellier, la « Maison de l’écologie et des résistances » expulsée
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Attentat de Conflans : associations et syndicats appellent à plus de solidarité et de justice sociale
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Aux États-Unis, les opérateurs de gaz de schiste laissent fuir le méthane, suite au Covid
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2020
Des inondations ont tué au moins 111 personnes au Vietnam
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Monsanto définitivement reconnu coupable des dommages causés à l’agriculteur Paul François
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
L’entreprise Nokia va déployer la 4G sur la Lune
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Le gouvernement suspend l’utilisation des masques Dim
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
Avec l’uranium appauvri, le volume des déchets radioactifs français grossit encore, estime l’ASN
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2020
La pollution de l’air coûte 943 euros par an et par Français
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
Agriculture, urbanisation : le déclin de la biodiversité se poursuit en Europe
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture Libertés
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
12 octobre 2020
Les voitures SUV roulent à contresens de l’histoire
Enquête
24 octobre 2020
La 5G, un gouffre énergétique programmé
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Agriculture Libertés