Sur le Tour de France, des paysans ont été gazés

Durée de lecture : 1 minute

25 juillet 2018

Mardi 24 juillet, les cyclistes du Tour de France ont traversé le territoire de La Piège, dans le département de l’Aude. Une quarantaine de paysans ont tenté de « neutraliser la course » afin de dénoncer le déclassement de leur territoire, jusqu’ici reconnu et donc soutenu comme zone défavorisée.

« Alors que le Tour nous montre une image bucolique de la France, la Confédération paysanne tient à rappeler que celui ci traverse des campagnes dans lesquelles les paysans rencontrent des difficultés considérables », a écrit la Confédération paysanne de l’Aude dans un communiqué. Sans les aides liées au classement en zone défavorisée, des dizaines de paysans pourraient être contraints de cesser leur activité.

Mais mercredi, tout ne s’est pas passé comme prévu. « Nous sommes arrivés avec des tracteurs, des ballots de paille et des brebis, que nous avons voulu installer sur la route, explique Yann Vetois, éleveur, à Reporterre. Mais les gendarmes sont immédiatement intervenus, nous gazant sans sommation ni ménagement ainsi que les brebis. » Le nuage de gaz lacrymogènes, épais et prégnant, est ensuite resté en stagnation dans l’air ; les cyclistes sont passés à travers, certains en ressortant les yeux rougis et la gorge irritée.

« Nous ne voulions pas faire de mal aux coureurs, insiste Yann Vetois. C’est la réaction des gendarmes, rapide et disproportionnée, qui a les a contraints à s’arrêter. » Depuis plusieurs mois, les paysans de La Piège demandent à être reçus par le gouvernement, sans autre réponse que les gaz lacrymogènes.

  • Source  : Reporterre


Lire aussi : « La mort de ce territoire se prépare » : le cri d’alarme de 52.000 paysans angoissés


22 février 2020
Le gouvernement veut libérer dans l’environnement les déchets à très faible radioactivité
Lire sur reporterre.net
21 février 2020
Mille scientifiques l’affirment : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Fin d’un permis de recherches d’hydrocarbures : le gouvernement accusé de double jeu
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Le jaguar, l’éléphant d’Asie et le requin océanique seront mieux protégés
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
Contre l’extension de l’aéroport de Roissy, 15 associations déposent un recours
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
L214 dévoile une nouvelle vidéo choc, tournée dans un abattoir de veaux
Lire sur reporterre.net
20 février 2020
La limitation d’Airbnb devient un enjeu des municipales à Paris
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
L’épidémie de coronavirus fait baisser les émissions de CO2 de la Chine de 25 %
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Pollution radioactive de la Loire : une plainte déposée contre EDF et contre X
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Un kit pédagogique sur les poissons « oublie » le problème de la surpêche
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Élisabeth Borne stigmatise « le développement anarchique » des éoliennes
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Les fongicides dans l’eau potable aggraveraient la maladie d’Alzheimer, selon des chercheurs du CNRS
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Le gouvernement veut que la chasse commence deux mois plus tôt
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
De nombreux pesticides ont été mesurés dans l’air
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Pour protéger le climat et la biodiversité, une autre politique forestière est nécessaire, assure un rapport
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture Libertés
21 février 2020
Qu’est-ce que l’écologie du XXIe siècle ?
1 minute, 1 question
21 février 2020
Coronavirus : « Ne stigmatisons pas les chauves-souris »
Info
21 février 2020
Les alliances discutables d’Europe Écologie-Les Verts aux municipales
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Agriculture Libertés