Faire un don
71847 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
60 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Sur le Tour de France, des paysans ont été gazés

Durée de lecture : 1 minute

25 juillet 2018

Mardi 24 juillet, les cyclistes du Tour de France ont traversé le territoire de La Piège, dans le département de l’Aude. Une quarantaine de paysans ont tenté de « neutraliser la course » afin de dénoncer le déclassement de leur territoire, jusqu’ici reconnu et donc soutenu comme zone défavorisée.

« Alors que le Tour nous montre une image bucolique de la France, la Confédération paysanne tient à rappeler que celui ci traverse des campagnes dans lesquelles les paysans rencontrent des difficultés considérables », a écrit la Confédération paysanne de l’Aude dans un communiqué. Sans les aides liées au classement en zone défavorisée, des dizaines de paysans pourraient être contraints de cesser leur activité.

Mais mercredi, tout ne s’est pas passé comme prévu. « Nous sommes arrivés avec des tracteurs, des ballots de paille et des brebis, que nous avons voulu installer sur la route, explique Yann Vetois, éleveur, à Reporterre. Mais les gendarmes sont immédiatement intervenus, nous gazant sans sommation ni ménagement ainsi que les brebis. » Le nuage de gaz lacrymogènes, épais et prégnant, est ensuite resté en stagnation dans l’air ; les cyclistes sont passés à travers, certains en ressortant les yeux rougis et la gorge irritée.

« Nous ne voulions pas faire de mal aux coureurs, insiste Yann Vetois. C’est la réaction des gendarmes, rapide et disproportionnée, qui a les a contraints à s’arrêter. » Depuis plusieurs mois, les paysans de La Piège demandent à être reçus par le gouvernement, sans autre réponse que les gaz lacrymogènes.

  • Source  : Reporterre


Lire aussi : « La mort de ce territoire se prépare » : le cri d’alarme de 52.000 paysans angoissés


20 juin 2019
EPR de Flamanville : Le patron d’EDF confirme le retard de mise en service
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
14 collectivités locales mettent Total en demeure d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Contre l’accaparement des terres, des paysans ont occupé l’entreprise Arkolia
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Les émissions de gaz à effet de serre ont diminué en France en 2018
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Plus de 340 ONG appellent l’UE à interrompre les négociations commerciales avec le Brésil
Lire sur reporterre.net
18 juin 2019
Le gouvernement projette de « simplifier » l’urbanisation
Lire sur reporterre.net
14 juin 2019
Gilets jaunes : les tirs de LBD et de grenades ont explosé en 2018
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
En Bretagne, la préfète demande à un maire de réautoriser les pesticides dans sa commune
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Privatisation d’Aéroports de Paris : la collecte des signatures pour le référendum a commencé
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Les inondations records aux Etats-Unis provoquent une augmentation du prix mondial du maïs
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Le Conseil de l’UE accroît l’opacité de l’évaluation des OGM
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Concilier croissance économique et écologie : le « en même temps » du Premier ministre
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Le journaliste Taha Bouhafs brutalisé et arrêté alors qu’il couvrait une manifestation
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
500 € avec sursis pour les décrocheurs de portraits de Macron
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Chaque semaine, nous ingérons l’équivalent d’une carte de crédit en plastique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture Libertés
19 juin 2019
Montagne d’or : les paroles du gouvernement n’enterrent pas le projet
Info
19 juin 2019
Le pic pétrolier approche, la transition énergétique patine
Tribune
18 juin 2019
La 5G, des fréquences, des antennes et des craintes
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Agriculture Libertés