Faire un don
19415 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
24 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Sur le Tour de France, des paysans ont été gazés

Durée de lecture : 1 minute

25 juillet 2018

Mardi 24 juillet, les cyclistes du Tour de France ont traversé le territoire de La Piège, dans le département de l’Aude. Une quarantaine de paysans ont tenté de « neutraliser la course » afin de dénoncer le déclassement de leur territoire, jusqu’ici reconnu et donc soutenu comme zone défavorisée.

« Alors que le Tour nous montre une image bucolique de la France, la Confédération paysanne tient à rappeler que celui ci traverse des campagnes dans lesquelles les paysans rencontrent des difficultés considérables », a écrit la Confédération paysanne de l’Aude dans un communiqué. Sans les aides liées au classement en zone défavorisée, des dizaines de paysans pourraient être contraints de cesser leur activité.

Mais mercredi, tout ne s’est pas passé comme prévu. « Nous sommes arrivés avec des tracteurs, des ballots de paille et des brebis, que nous avons voulu installer sur la route, explique Yann Vetois, éleveur, à Reporterre. Mais les gendarmes sont immédiatement intervenus, nous gazant sans sommation ni ménagement ainsi que les brebis. » Le nuage de gaz lacrymogènes, épais et prégnant, est ensuite resté en stagnation dans l’air ; les cyclistes sont passés à travers, certains en ressortant les yeux rougis et la gorge irritée.

« Nous ne voulions pas faire de mal aux coureurs, insiste Yann Vetois. C’est la réaction des gendarmes, rapide et disproportionnée, qui a les a contraints à s’arrêter. » Depuis plusieurs mois, les paysans de La Piège demandent à être reçus par le gouvernement, sans autre réponse que les gaz lacrymogènes.

  • Source  : Reporterre


Lire aussi : « La mort de ce territoire se prépare » : le cri d’alarme de 52.000 paysans angoissés


7 décembre 2019
18 associations demandent l’annulation de l’extension de Roissy
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
L’Europe interdit le chlorpyrifos, un pesticide neurotoxique
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Les syndicats appellent à une nouvelle mobilisation mardi 10 décembre
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Engie profiterait du conflit social au Chili pour ne pas fermer sa centrale à charbon
Lire sur reporterre.net
6 décembre 2019
Violences policières : un homme tabassé lors de la manifestation parisienne du 5 décembre
Lire sur reporterre.net
5 décembre 2019
Extinction Rebellion a saboté 3.600 trottinettes électriques en soutien à la grève générale
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2019
La France est un des pays les plus exposés aux risques climatiques
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2019
Les émissions mondiales de CO2 ont encore augmenté en 2019
Lire sur reporterre.net
4 décembre 2019
Les assassins de Berta Cáceres condamnés à plus de 30 ans de prison
Lire sur reporterre.net
3 décembre 2019
Plusieurs organisations écolos appellent à la grève et à la mobilisation le 5 décembre
Lire sur reporterre.net
3 décembre 2019
Des pistes concrètes pour réduire l’aviation
Lire sur reporterre.net
2 décembre 2019
Les start-up de trottinettes électriques utilisées pour briser la grève du 5 décembre
Lire sur reporterre.net
30 novembre 2019
Le gouvernement britannique rêve d’ouvrir la porte aux OGM, grâce au Brexit
Lire sur reporterre.net
30 novembre 2019
La Colombie britannique reconnait les droits des peuples autochtones
Lire sur reporterre.net
29 novembre 2019
Le Parlement européen a décrété l’urgence climatique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture Libertés
7 décembre 2019
VIDÉO - Thomas Piketty : « Il va y avoir des crises sociales extrêmement violentes »
Entretien
28 novembre 2019
Le climatoscepticisme reste présent dans la classe politique
Enquête
7 décembre 2019
Le Brésil est toujours en flammes, mais la police harcèle les écolos
Info


Sur les mêmes thèmes       Agriculture Libertés