Trahissant sa promesse, le Crédit agricole renouvelle son soutien financier aux sables bitumineux

Durée de lecture : 1 minute

19 décembre 2017




Une semaine après avoir annoncé l’arrêt de ses soutiens directs aux projets de sables bitumineux, le Crédit Agricole a renouvelé deux lignes de financement indirect à TransCanada, l’entreprise qui prévoit la construction du pipeline de sables bitumineux Keystone XL, dénoncent Les Amis de la Terre mardi 19 décembre. Dans un communiqué, l’ONG condamne ce renouvellement « qui confirme l’insuffisance de la politique tout juste adoptée par Crédit Agricole » et appelle la banque « à immédiatement exclure TransCanada de ses soutiens, comme l’ont fait BNP Paribas et AXA ».

Crédit Agricole vient de renouveler, aux côtés de 18 autres banques, deux lignes de crédits d’un montant total de 1,5 milliard de dollars, à TransCanada, l’entreprise derrière le projet de pipeline de sables bitumineux Keystone XL, suspendu par l’administration Obama avant d’être relancé par Donald Trump dès son arrivée au pouvoir. Le renouvellement des deux facilités de crédit arrive quelques jours après le Climate Finance Day et le One Planet Summit, mais surtout une semaine après que le Crédit Agricole se soit engagé à ne plus financer directement les projets de production et de pipelines de sables bitumineux.

Le Keystone XL prévoit de transporter 830.000 barils de sables bitumineux par jour d’Alberta au Golfe du Mexique, menaçant sur son chemin les ressources en eau et les communautés locales, en premier lieu les populations autochtones. Sa construction entraînerait une augmentation de 36% de la production de sables bitumineux, un des types de pétrole les plus sales et les plus carbonés.

  • Source : Les Amis de la Terre (courriel)




Lire aussi : One Planet Summit : belle opération de com’, peu de contenu

Image : Europe Ecologie



16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La déforestation tropicale s’accélère
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
L’État français va devoir payer 10 millions d’euros pour pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le One planet summit à Paris : du « bla bla », selon Greta Thunberg
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le Mexique bannit le glyphosate et le maïs transgénique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Économie
15 janvier 2021
Grippe aviaire : des couacs dans la gestion par l’État inquiètent les éleveurs
Reportages
15 janvier 2021
Déchets nucléaires : une note « explosive » souligne les lacunes du projet Cigéo
Info
16 janvier 2021
Vanessa Codaccioni : « L’État nous pousse à agir comme la police »
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Économie