Trahissant sa promesse, le Crédit agricole renouvelle son soutien financier aux sables bitumineux

19 décembre 2017


Une semaine après avoir annoncé l’arrêt de ses soutiens directs aux projets de sables bitumineux, le Crédit Agricole a renouvelé deux lignes de financement indirect à TransCanada, l’entreprise qui prévoit la construction du pipeline de sables bitumineux Keystone XL, dénoncent Les Amis de la Terre mardi 19 décembre. Dans un communiqué, l’ONG condamne ce renouvellement « qui confirme l’insuffisance de la politique tout juste adoptée par Crédit Agricole » et appelle la banque « à immédiatement exclure TransCanada de ses soutiens, comme l’ont fait BNP Paribas et AXA ».

Crédit Agricole vient de renouveler, aux côtés de 18 autres banques, deux lignes de crédits d’un montant total de 1,5 milliard de dollars, à TransCanada, l’entreprise derrière le projet de pipeline de sables bitumineux Keystone XL, suspendu par l’administration Obama avant d’être relancé par Donald Trump dès son arrivée au pouvoir. Le renouvellement des deux facilités de crédit arrive quelques jours après le Climate Finance Day et le One Planet Summit, mais surtout une semaine après que le Crédit Agricole se soit engagé à ne plus financer directement les projets de production et de pipelines de sables bitumineux.

Le Keystone XL prévoit de transporter 830.000 barils de sables bitumineux par jour d’Alberta au Golfe du Mexique, menaçant sur son chemin les ressources en eau et les communautés locales, en premier lieu les populations autochtones. Sa construction entraînerait une augmentation de 36% de la production de sables bitumineux, un des types de pétrole les plus sales et les plus carbonés.

  • Source : Les Amis de la Terre (courriel)



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : One Planet Summit : belle opération de com’, peu de contenu

Image : Europe Ecologie



18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
En Grande-Bretagne, des opposants bloquent des opérations de fracturation hydraulique
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
53 personnes portent plainte en raison de la présence de glyphosate dans leur urine
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
L’île d’Oléron contrainte d’accepter l’implantation d’un MacDonald’s
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Des pluies torrentielles dans l’Aude font six morts
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Les écologistes progressent fortement aux élections en Bavière, Belgique et Luxembourg
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2018
Une indigène élue pour la première fois députée au Brésil
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2018
Des étudiants des grandes écoles lancent un manifeste pour le climat
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
Le pseudo prix Nobel d’économie couronne un économiste minorant les effets du changement climatique
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
Uranium : une société chinoise va lancer de nouvelles prospections au Niger
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Economie
17 octobre 2018
Bure : sans le prévenir, le tribunal juge l’écrivain Gaspard d’Allens
Info
17 octobre 2018
La science confirme le lien entre changement climatique et pluies extrêmes
Tribune
18 octobre 2018
En Charente, un village fait le pari d’une gestion collective des terres
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Economie