Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants

Durée de lecture : 2 minutes

2 juillet 2020



Aucun des produits vendus pour protéger les enfants des rayons du soleil n’est exempt de substances plus ou moins préoccupantes : c’est le résultat d’une étude menée par Wecf France et Agir pour l’Environnement.

Enquête sur les produits solaires pour enfants

« Les produits solaires sont plébiscités pour protéger les enfants des effets néfastes du soleil. Les substances chimiques qui les composent sont-elles pour autant sans risques pour la santé et l’environnement ? » se sont interrogées les associations. Elles ont publié, mercredi 1er juillet, les résultats d’une enquête menée sur 71 produits solaires pour enfants.

Entre les mois de mars et mai, leurs équipes ont ainsi acheté les 71 produits regroupant la plupart des marques vendues en grandes surfaces, pharmacies et parapharmacies et dans les circuits bio. Elles ont décrypté les étiquetages et recensé dans la liste des ingrédients - filtres solaires et autres - les substances problématiques en se référant aux données les plus récentes de la littérature scientifique : perturbateurs endocriniens, nanoparticules ou allergènes, en particulier. Elles ont fait analyser trois produits au Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE).

Résultat de l’enquête : aucun des 71 produits solaires pour enfants n’est exempt de substances plus ou moins préoccupantes. 29 substances problématiques, plus ou moins préoccupantes ont par ailleurs été relevées. Cinq de ces substances sont des perturbateurs endocriniens extrêmement préoccupants. 9 produits contiennent même un cocktail d’au moins 10 substances problématiques. Les 3 produits analysés en laboratoire contiennent bien des nanoparticules alors qu’ils ne l’indiquent pas sur l’emballage, ils sont donc en infraction avec la réglementation sur les cosmétiques. 7 substances classées extrêmement préoccupantes sont reconnues pour leurs effets néfastes pour le milieu aquatique.

En conséquence, Wecf France et Agir pour l’Environnement demandent :

  • la saisine de l’Anses (l’Agence nationale de santé) pour évaluer le rapport bénéfices / risques des produits solaires pour enfants ;
  • l’interdiction des substances extrêmement préoccupantes ;
  • une action rapide de la Commission européenne pour réglementer les 28 perturbateurs endocriniens avérés ou suspectés utilisés en cosmétique et identifiés par elle comme prioritaires ;
  • une action dissuasive des autorités compétentes (DGCCRF et ANSM) pour obliger les fabricants à respecter la réglementation sur les cosmétiques par l’affichage de la présence de nanoparticules.





Documents disponibles

  Enquête sur les produits solaires pour enfants

31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Santé
1er août 2020
EN BÉDÉ - L’avion, un secteur qui doit (beaucoup) décroître
Info
31 juillet 2020
Malgré ses annonces, l’État pourrait laisser Amazon construire des entrepôts à gogo
Info
31 juillet 2020
Bâtiments qui se fissurent, routes qui ondulent... L’Arctique russe face à la fonte du pergélisol
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Santé