Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

En brefClimat

Un activiste non violent en garde à vue après l’action contre la Société générale

Une personne a été interpellée et placée en garde à vue lors de l’action non violente menée par ANV-COP21 et les Amis de la Terre devant le siège de la Société générale, boulevard Haussmann, à Paris. Il s’agit de Gabriel Mazzolini, des Amis de la Terre, chargé du « contact police » au cours de l’action (Lire ici le récit).

Au moment des faits, vers midi, alors que plus de 900 activistes bloquaient pacifiquement le boulevard devant la banque, M. Mazzolini a dénoncé son arrestation dans une courte vidéo publiée sur Twitter : « On se fait interpeller parce que Société générale soutient les énergies sales même si c’est une action non violente. »

Il est depuis placé en garde à vue au commissariat du 9e arrondissement de Paris. Les faits qui lui sont reprochés : « entrave à la circulation routière » et « organisation de manifestation sans déclaration préalable à la préfecture ».

C’est « indigne du gouvernement français qui se prétend leader sur la scène internationale d’arrêter les gens qui veulent empêcher le dérèglement climatique ! » a tweeté l’ONG Les Amis de la Terre.

Le reportage sur la journée d’action du 14 décembre contre la Société générale est à retrouver demain samedi matin sur Reporterre.

  • Source : Reporterre
  • Photo : © Élise Prévot

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende