Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Monde

Un avocat pro-entreprises à la tête du ministère brésilien de l’Environnement

Le président élu du Brésil, Jair Bolsonaro, a fait appel à un avocat qui dirige une organisation pro-business pour devenir le prochain ministre de l’Environnement. Bolsonaro a déclaré dans un tweet dimanche 9 décembre que Ricardo de Aquino Salles serait nommé à ce poste.

Salles a été secrétaire à l’Environnement de l’État de Sao Paulo sous la direction de l’ancien gouverneur Geraldo Alckmin. Salles a déclaré au site d’information O Estado de S. Paulo qu’il « défendra l’environnement et respectera tous les secteurs productifs du Brésil ».

Bolsonaro entrera en fonction le 1er janvier et s’est engagé à aider les entreprises minières et agroalimentaires à développer leurs activités dans les zones protégées, y compris la forêt amazonienne.

Marcio Astrini, coordinateur de la politique de Greenpeace Brésil, a déclaré que M. Salles fera la promotion du « programme anti-environnement » de Bolsonaro. M. Astrini a déclaré que cette nomination augmentera la déforestation en Amazonie et compromettra la lutte contre la criminalité environnementale.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende