Un classement des fruits et des légumes les plus contaminés aux pesticides établi par l’association Générations Futures

Durée de lecture : 2 minutes

20 février 2018

72,6 % des fruits et 41,1 % des légumes contrôlés par la Répression des fraudes (DGCCRF) de 2012 à 2016 présentaient des résidus de pesticides. C’est le résultat de la compilation de données obtenues par Générations Futures.

L’association a compilé les données officielles et a réalisé « un classement des fruits et des légumes en fonction de la fréquence de la présence de résidus de pesticides mesurés et un classement des fruits et légumes en fonction de la fréquence des dépassements des limites maximales en résidus [quantité maximale autorisée pour un produit] ».

19 fruits et 33 légumes ont ainsi été classés. Ceux qui contiennent le plus souvent des traces de résidus de pesticides sont :

  • le raisin (résidus de pesticides trouvés dans 89% des échantillons),
  • la clémentine/mandarine (pour 88,4%),
  • la cerise (87,7%),
  • le pamplemousse/pomelos (85,7%),
  • les fraises (83%),
  • les nectarines/pêches (82,8%),
  • les oranges (80,6%)

« Les fruits qui sont les moins concernés par cette présence de résidus de pesticides sont les prunes/mirabelles (34,8%) suivis des kiwis (27,1%) et des avocats (23,1%) », précise encore l’ONG.

Côté légumes, les gagnants de ce classement sont :

  • les céleris-branches (84,6%),
  • les herbes fraîches sauf persil ciboulette basilic (74,5%),
  • les endives (72,7%),
  • le céleri-rave (71,7%)
  • les laitues (65,8%)

« En fin de classement, pour cette présence des résidus de pesticides, on trouve : les betteraves (4,4%), les madères/ignames (3,3%), les asperges (3,2%) et enfin le maïs doux (1,9%) », complète Générations Futures.

Par ailleurs, les fruits pour lesquels le seuil légal de quantité de pesticides présents (LMR : limite maximale de résidus) est le plus souvent dépassé sont « les cerises (6,6% des échantillons), suivi des mangues/papayes (4,8%), des oranges (4,4%) et des kiwis (4,1%) », poursuit l’analyse. Des dépassement de cette limite ont été constatés pour tous les fruits. Côté légumes dans cette même catégorie : « ce sont les herbes fraîches qui dans 29,4 % des cas présentent des dépassements de LMR, suivi du céleri-branche (16%) puis des blettes (12,1%) et des navets (9,1%). »




17 octobre 2019
Cambriolée, la rédaction de Streetpress a besoin de soutien
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Dans les lacs, les algues se multiplient à cause du changement climatique
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Un écologiste assassiné en Indonésie
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
La pêche électrique détruit les écosystèmes, confirme une étude
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Google a financé des groupes climato-sceptiques
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
De la viande provoque trois morts en Allemagne, deux départements français en ont importé
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Le gouvernement projette la construction de six réacteurs EPR
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
GCO : trois militants absous par la justice
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
La France déroge à l’interdiction des rejets en mer
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Les dirigeants indépendantistes catalans condamnés à 9 ans de prison ou plus
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Au Japon, le typhon Hagibis a dispersé des sacs de terres radioactives de Fukushima
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
Dumar Noe Mestizo, artiste et militant autochtone de 24 ans, a été tué en Colombie
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2019
La surexploitation des nappes phréatiques tue les rivières
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

16 octobre 2019
La carte des luttes contre les grands projets inutiles
Enquête
18 octobre 2019
Pour 2020, un budget d’un vert bien pâle
Info
17 octobre 2019
Au Rojava kurde, on attaque aussi une manière de vivre libre
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Pesticides