Un classement des fruits et des légumes les plus contaminés aux pesticides établi par l’association Générations Futures

20 février 2018

72,6 % des fruits et 41,1 % des légumes contrôlés par la Répression des fraudes (DGCCRF) de 2012 à 2016 présentaient des résidus de pesticides. C’est le résultat de la compilation de données obtenues par Générations Futures.

L’association a compilé les données officielles et a réalisé « un classement des fruits et des légumes en fonction de la fréquence de la présence de résidus de pesticides mesurés et un classement des fruits et légumes en fonction de la fréquence des dépassements des limites maximales en résidus [quantité maximale autorisée pour un produit] ».

19 fruits et 33 légumes ont ainsi été classés. Ceux qui contiennent le plus souvent des traces de résidus de pesticides sont :

  • le raisin (résidus de pesticides trouvés dans 89% des échantillons),
  • la clémentine/mandarine (pour 88,4%),
  • la cerise (87,7%),
  • le pamplemousse/pomelos (85,7%),
  • les fraises (83%),
  • les nectarines/pêches (82,8%),
  • les oranges (80,6%)

« Les fruits qui sont les moins concernés par cette présence de résidus de pesticides sont les prunes/mirabelles (34,8%) suivis des kiwis (27,1%) et des avocats (23,1%) », précise encore l’ONG.

Côté légumes, les gagnants de ce classement sont :

  • les céleris-branches (84,6%),
  • les herbes fraîches sauf persil ciboulette basilic (74,5%),
  • les endives (72,7%),
  • le céleri-rave (71,7%)
  • les laitues (65,8%)

« En fin de classement, pour cette présence des résidus de pesticides, on trouve : les betteraves (4,4%), les madères/ignames (3,3%), les asperges (3,2%) et enfin le maïs doux (1,9%) », complète Générations Futures.

Par ailleurs, les fruits pour lesquels le seuil légal de quantité de pesticides présents (LMR : limite maximale de résidus) est le plus souvent dépassé sont « les cerises (6,6% des échantillons), suivi des mangues/papayes (4,8%), des oranges (4,4%) et des kiwis (4,1%) », poursuit l’analyse. Des dépassement de cette limite ont été constatés pour tous les fruits. Côté légumes dans cette même catégorie : « ce sont les herbes fraîches qui dans 29,4 % des cas présentent des dépassements de LMR, suivi du céleri-branche (16%) puis des blettes (12,1%) et des navets (9,1%). »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


24 septembre 2018
Il n’a pas gelé depuis 100 jours sur le pic du Midi, du jamais-vu
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2018
Le préfet valide le projet de gare du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2018
Des opposants au GCO placés en garde à vue. Le déboisement continue
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2018
Pluies torrentielles en Tunisie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2018
Greenpeace et ANV-Cop21 se mobilisent pour empêcher Total de polluer le Récif de l’Amazone
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2018
La centrale à biomasse de Gardanne en quête d’un repreneur
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2018
Le livre décrivant l’économie mondiale de la tomate censuré en Italie
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2018
Pour l’environnement, la loi Élan est un bond en arrière
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2018
Le gouvernement lance une consultation sur la gestion des déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2018
François de Rugy confirme la réintroduction d’ourses dans les Pyrénées
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2018
Le tribunal de Strasbourg suspend l’abattage d’un alignement d’arbres
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2018
Narbonne : une détonation et un incendie sur le site nucléaire Orano de Malvési
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2018
Hambach : un mort lors de l’évacuation de la forêt
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2018
Des multinationales, dont L’Oréal, toujours impliquées dans la déforestation pour l’huile de palme, selon Greenpeace
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2018
Opération contre la Société générale : sept militants non violents convoqués au commissariat
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

24 septembre 2018
Au Québec, humains et coyotes apprennent à cohabiter
Info
25 septembre 2018
Danger de l’ammonitrate à Ottmarsheim : la coopérative et la préfecture restent dans le flou
Info
24 septembre 2018
Mobilisation dans la Loire contre une autoroute destructrice, l’A45
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides