Je fais un don
OBJECTIF :
120 000 €
1703
COLLECTÉS
3 %

Un classement des fruits et des légumes les plus contaminés aux pesticides établi par l’association Générations Futures

20 février 2018

72,6 % des fruits et 41,1 % des légumes contrôlés par la Répression des fraudes (DGCCRF) de 2012 à 2016 présentaient des résidus de pesticides. C’est le résultat de la compilation de données obtenues par Générations Futures.

L’association a compilé les données officielles et a réalisé « un classement des fruits et des légumes en fonction de la fréquence de la présence de résidus de pesticides mesurés et un classement des fruits et légumes en fonction de la fréquence des dépassements des limites maximales en résidus [quantité maximale autorisée pour un produit] ».

19 fruits et 33 légumes ont ainsi été classés. Ceux qui contiennent le plus souvent des traces de résidus de pesticides sont :

  • le raisin (résidus de pesticides trouvés dans 89% des échantillons),
  • la clémentine/mandarine (pour 88,4%),
  • la cerise (87,7%),
  • le pamplemousse/pomelos (85,7%),
  • les fraises (83%),
  • les nectarines/pêches (82,8%),
  • les oranges (80,6%)

« Les fruits qui sont les moins concernés par cette présence de résidus de pesticides sont les prunes/mirabelles (34,8%) suivis des kiwis (27,1%) et des avocats (23,1%) », précise encore l’ONG.

Côté légumes, les gagnants de ce classement sont :

  • les céleris-branches (84,6%),
  • les herbes fraîches sauf persil ciboulette basilic (74,5%),
  • les endives (72,7%),
  • le céleri-rave (71,7%)
  • les laitues (65,8%)

« En fin de classement, pour cette présence des résidus de pesticides, on trouve : les betteraves (4,4%), les madères/ignames (3,3%), les asperges (3,2%) et enfin le maïs doux (1,9%) », complète Générations Futures.

Par ailleurs, les fruits pour lesquels le seuil légal de quantité de pesticides présents (LMR : limite maximale de résidus) est le plus souvent dépassé sont « les cerises (6,6% des échantillons), suivi des mangues/papayes (4,8%), des oranges (4,4%) et des kiwis (4,1%) », poursuit l’analyse. Des dépassement de cette limite ont été constatés pour tous les fruits. Côté légumes dans cette même catégorie : « ce sont les herbes fraîches qui dans 29,4 % des cas présentent des dépassements de LMR, suivi du céleri-branche (16%) puis des blettes (12,1%) et des navets (9,1%). »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


24 mai 2018
Les circonstances dans lesquelles Maxime a perdu sa main se précisent
Lire sur reporterre.net
24 mai 2018
Le politique qui a lancé l’abattage massif d’arbres en Corrèze va être décoré par l’État
Lire sur reporterre.net
23 mai 2018
Le secret des affaires revient à l’Assemblée
Lire sur reporterre.net
23 mai 2018
Deux mois de prison avec sursis pour deux militants opposés au projet GCO de Strasbourg
Lire sur reporterre.net
23 mai 2018
L’enquête publique sur l’incinérateur d’Ivry-Paris XIII est ouverte
Lire sur reporterre.net
23 mai 2018
EDF prépare un nouvel EPR
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
Une commission d’enquête européenne en Bretagne sur l’importation de maïs toxique
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
30 ONG lancent une pétition pour la sortie du glyphosate en trois ans
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
Un cheminot se suicide sur son lieu de travail
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
À Notre-Dame-des-Landes, un homme grièvement blessé à la main par une grenade
Lire sur reporterre.net
22 mai 2018
La France s’oppose à un moratoire européen sur la chasse à la tourterelle des bois
Lire sur reporterre.net
18 mai 2018
Des militants dans les arbres en soutien aux opposants à Cigéo
Lire sur reporterre.net
18 mai 2018
Les Naturalistes en lutte « remercient » Nicolas Hulot d’avoir protégé la biodiversité de la Zad
Lire sur reporterre.net
18 mai 2018
Ségolène Royal tacle Nicolas Hulot sur son renoncement sur l’huile de palme
Lire sur reporterre.net
18 mai 2018
Intrusion de militants de Greenpeace dans une centrale : verdict le 28 juin
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

24 mai 2018
Des opposants aux déchets nucléaires jugés sous haute surveillance policière
Reportage
23 mai 2018
Pour se protéger du loup, il faut le connaître mieux
Enquête
23 mai 2018
Main arrachée à Notre-Dame-des-Landes : la Zad sous le coup de la stupeur
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides