Un procureur brésilien s’oppose au projet de forage pétrolier de Total au large de l’Amazone

Durée de lecture : 1 minute

10 mai 2017



Le procureur de l’État d’Amapá, dans le nord du Brésil, vient de recommander officiellement à l’Agence environnementale brésilienne (IBAMA) de suspendre les licences environnementales des compagnies pétrolières dans le cadre de leur projet de forage exploratoire en eau profonde, à proximité du Récif de l’Amazone, indique l’ONG Greenpeace, mobilisée contre ce projet, dans un communiqué diffusé mercredi 10 mai. « Sans ces autorisations, le projet de BP et Total restera au point mort », précise-t-elle.

Selon le procureur, Total et BP « n’ont pas tenu compte du récif corallien, un important écosystème existant dans l’embouchure de l’Amazone. Ainsi, l’exploration dans une zone proche du récif, sans étude d’impact environnemental adéquate, peut causer des dommages irréparables à ce biome unique et peu connu. [...] Les informations de la compagnie d’exploration elle-même confirment qu’une éventuelle fuite de pétrole, au cours des activités exploratoires,[…] pourrait affecter l’environnement marin, [… ] non seulement au Brésil mais aussi dans les pays voisins, en particulier dans la région des Caraïbes ».

Si l’IBAMA répond positivement à cette demande de suspension, Total et BP se verraient dans l’obligation de lancer une nouvelle étude d’impact environnemental, ce qui remettrait en question tout l’argumentaire d’expertise mis en avant par la compagnie française, estime Greenpeace En cas de réponse non satisfaisante de l’IBAMA dans les 10 prochains jours, le procureur pourrait déposer un recours juridique. Récemment, l’IBAMA a rejeté la modélisation de la dispersion de pétrole présentée par Total et BP, leur reprochant de ne pas représenter fidèlement la réalité des conditions environnementales de la région.

  • Source : Greenpeace (courriel)




Lire aussi : Total, ou comment les multinationales sont devenues incontrôlables


3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    International
3 juillet 2020
Sous la « vague verte » des municipales, le surprenant succès des listes citoyennes
Enquête
3 juillet 2020
Réduire le temps de travail, une nécessité écologique
Tribune
4 juillet 2020
Des villes qui suffoquent, des politiques impuissants : témoignages de citadins
Tribune


Sur les mêmes thèmes       International