Un procureur brésilien s’oppose au projet de forage pétrolier de Total au large de l’Amazone

Durée de lecture : 1 minute

10 mai 2017

Le procureur de l’État d’Amapá, dans le nord du Brésil, vient de recommander officiellement à l’Agence environnementale brésilienne (IBAMA) de suspendre les licences environnementales des compagnies pétrolières dans le cadre de leur projet de forage exploratoire en eau profonde, à proximité du Récif de l’Amazone, indique l’ONG Greenpeace, mobilisée contre ce projet, dans un communiqué diffusé mercredi 10 mai. « Sans ces autorisations, le projet de BP et Total restera au point mort », précise-t-elle.

Selon le procureur, Total et BP « n’ont pas tenu compte du récif corallien, un important écosystème existant dans l’embouchure de l’Amazone. Ainsi, l’exploration dans une zone proche du récif, sans étude d’impact environnemental adéquate, peut causer des dommages irréparables à ce biome unique et peu connu. [...] Les informations de la compagnie d’exploration elle-même confirment qu’une éventuelle fuite de pétrole, au cours des activités exploratoires,[…] pourrait affecter l’environnement marin, [… ] non seulement au Brésil mais aussi dans les pays voisins, en particulier dans la région des Caraïbes ».

Si l’IBAMA répond positivement à cette demande de suspension, Total et BP se verraient dans l’obligation de lancer une nouvelle étude d’impact environnemental, ce qui remettrait en question tout l’argumentaire d’expertise mis en avant par la compagnie française, estime Greenpeace En cas de réponse non satisfaisante de l’IBAMA dans les 10 prochains jours, le procureur pourrait déposer un recours juridique. Récemment, l’IBAMA a rejeté la modélisation de la dispersion de pétrole présentée par Total et BP, leur reprochant de ne pas représenter fidèlement la réalité des conditions environnementales de la région.

  • Source : Greenpeace (courriel)


Lire aussi : Total, ou comment les multinationales sont devenues incontrôlables


13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
L’Union européenne sous-estime la dangerosité des pesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le changement climatique va affaiblir l’agriculture du sud de l’Europe
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Les voitures vendues en 2018 émettront plus dans leur vie que l’UE en un an
Lire sur reporterre.net
9 septembre 2019
La Chine veut construire un site souterrain de déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net
9 septembre 2019
L’arrêté anti-pesticides est mis en consultation publique
Lire sur reporterre.net
5 septembre 2019
En Floride, Nestlé veut puiser près de 4.000 m3 par jour dans des sources naturelles fragiles
Lire sur reporterre.net
4 septembre 2019
Routes : pénurie de bitume à l’approche des municipales
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    International
13 septembre 2019
La Nuit des ours, un moment de grâce et de frissons
Chronique
14 septembre 2019
VIDÉO - La chasse des animaux prisonniers, une pratique cruelle et sadique
Tribune
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir


Sur les mêmes thèmes       International