Un rapport officiel étudie comment atteindre le « zéro artificialisation » des sols

Durée de lecture : 2 minutes

25 juillet 2019



Dans la lignée du « plan biodiversité », présenté par le gouvernement en été 2018, France Stratégie vient de formuler, ce 23 juillet 2019, des propositions pour freiner l’artificialisation des sols. Cet organisme placé sous la tutelle du Premier ministre pense qu’il est possible d’atteindre l’objectif « zéro artificialisation nette » des terres. Mais cela supposerait des mesures très ambitieuses. Il faudrait selon le rapport réduire de 70 % l’artificialisation liée au bâti d’ici 2030, donner la priorité à la densification des espaces déjà artificialisés et augmenter progressivement la densité des constructions neuves.

Parkings goudronnés, entrepôts, bâtiments, routes, réseaux ferroviaires… Pour rappel, en France, 3,5 millions d’hectares sont aujourd’hui artificialisés, soit 6,3 % du territoire métropolitain. 20.000 hectares de plus sont chaque année bétonnés. Plusieurs facteurs aggravent la situation, comme l’étalement urbain, la préférence des Français pour l’habitat individuel ou les stratégies d’installation des entreprises en périphérie des pôles urbains, pour bénéficier d’un foncier moins cher.

Si rien n’est fait pour stopper la tendance actuelle, en 2030, « 280.000 hectares supplémentaires auront été artificialisés », analyse France stratégie.

L’organisme propose plusieurs mesures pour résorber le phénomène. Il faudrait « diminuer les logements vacants » et imposer une obligation de densification : « Les pistes les plus prometteuses consistent à introduire dans les plans locaux d’urbanisme un coefficient d’occupation des sols minimal et à fixer une part minimale de nouvelles constructions à réaliser sur des zones déjà artificialisées », écrivent les auteurs du rapport. France stratégie pense également qu’il serait nécessaire d’« exclure de l’éligibilité au dispositif Pinel et au prêt à taux zéro les constructions sur des terres non artificialisées  ». Un vaste chantier qui demande à être suivi d’effet..





Lire aussi : Artificialisation des sols : « Même là où la France se dépeuple, le béton continue à croître »


8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Étalement urbain

7 juillet 2020
Barbara Pompili, la caution écolo de Macron, ne fera pas de vague
Info
9 mai 2020
Appel des soignants : la plus grande menace sur notre santé est le réchauffement climatique
Tribune
8 juillet 2020
À Marseille, les cinq chantiers écolos qui attendent Michèle Rubirola
Info


Dans les mêmes dossiers       Étalement urbain