Un train d’uranium à destination de Narbonne bloqué en Allemagne

Durée de lecture : 1 minute

1er septembre 2018

Depuis le matin du samedi 1 septembre, plusieurs militants antinucléaires franco-allemands bloquent un transport d’uranium. Ils ont escaladé un pont de
140 m de hauteur prés de Coblence, en Allemagne, bloquant la voie ferrée sur la Moselle, nous informe le groupe Contratom Deutschland.

Le train bloqué transporte du « Yellow Cake » en provenance de Namibie ; il est parti de Hambourg jeudi à destination de l’usine Orano de conversion de l’uranium de Narbonne Malvési, dans le sud de la France.

A Narbonne, l’uranium est transformé en UF4 pour être ensuite utilisé, après plusieurs transformations et enrichissement, dans les centrales nucléaires
du monde entier. D’après Orano, l’usine de Narbonne traite 25 % de l’uranium
mondial.

« Si nous voulons sortir du nucléaire », explique Cécile, une grimpeuse française vivant en Allemagne qui participe à l’action, « il faut stopper ces transports et empêcher qu’ils atteignent l’usine Orano de Narbonne Malvési, porte d’entrée du nucléaire européen. L’Allemagne, exportatrice nette d’électricité, contrairement au discours politique, ne sort pas tout à fait du nucléaire. Les transports qui approvisionnent les installations nucléaires continuent et l’usine Framatome de Combustible nucléaire de Lingen (Basse-Saxe) ainsi que l’usine d’enrichissement de l’uranium de la firme Urenco à Gronau (Westphalie du Nord) continuent de fonctionner. C’est la raison pour laquelle nous voulons stopper les transports nucléaires. »

  • Source : courriel à Reporterre de Contratom.de. Voir aussi sur twitter #urantransport
  • Actualisation : Un communiqué détaillant le déroulement de l’action a été diffusé lundi 3 septembre. On peut le lire ici


Lire aussi : Areva traite mal les déchets d’uranium à Malvési


9 avril 2020
Dix mois consécutifs plus chauds que la normale, un record national
Lire sur reporterre.net
9 avril 2020
La Zad de Brétignolles-sur-Mer évacuée en plein confinement
Lire sur reporterre.net
9 avril 2020
La plateforme Vinted relance ses ventes malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
9 avril 2020
Un demi-milliard de personnes pourraient basculer dans la pauvreté à cause de la crise sanitaire
Lire sur reporterre.net
8 avril 2020
Restriction des épandages agricoles : le Conseil d’État saisi
Lire sur reporterre.net
7 avril 2020
En Australie, la Grande Barrière vient de vivre son pire épisode de blanchissement de coraux
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Face à la chute des cours du pétrole, l’État prêt à soutenir le parapétrolier Vallourec
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Le mois de mars 2020 figure parmi les plus chauds jamais enregistrés
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Amazon mis en demeure par l’Inspection du travail
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Plan de relance : 250 organisations dénoncent le lobbying de l’aviation
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Un incendie près de Tchernobyl provoque une forte hausse de la radioactivité
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
L’enquête publique sur un grand projet autoroutier maintenue malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

3 avril 2020
Confinés avant le virus, ils témoignent
Enquête
8 avril 2020
Qui pour ramasser les fraises françaises ? Les producteurs sont inquiets
Info
9 avril 2020
L’Afrique de l’est est envahie par des nuées de criquets pèlerins
Info


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire