Un train d’uranium à destination de Narbonne bloqué en Allemagne

Durée de lecture : 1 minute

1er septembre 2018

Depuis le matin du samedi 1 septembre, plusieurs militants antinucléaires franco-allemands bloquent un transport d’uranium. Ils ont escaladé un pont de
140 m de hauteur prés de Coblence, en Allemagne, bloquant la voie ferrée sur la Moselle, nous informe le groupe Contratom Deutschland.

Le train bloqué transporte du « Yellow Cake » en provenance de Namibie ; il est parti de Hambourg jeudi à destination de l’usine Orano de conversion de l’uranium de Narbonne Malvési, dans le sud de la France.

A Narbonne, l’uranium est transformé en UF4 pour être ensuite utilisé, après plusieurs transformations et enrichissement, dans les centrales nucléaires
du monde entier. D’après Orano, l’usine de Narbonne traite 25 % de l’uranium
mondial.

« Si nous voulons sortir du nucléaire », explique Cécile, une grimpeuse française vivant en Allemagne qui participe à l’action, « il faut stopper ces transports et empêcher qu’ils atteignent l’usine Orano de Narbonne Malvési, porte d’entrée du nucléaire européen. L’Allemagne, exportatrice nette d’électricité, contrairement au discours politique, ne sort pas tout à fait du nucléaire. Les transports qui approvisionnent les installations nucléaires continuent et l’usine Framatome de Combustible nucléaire de Lingen (Basse-Saxe) ainsi que l’usine d’enrichissement de l’uranium de la firme Urenco à Gronau (Westphalie du Nord) continuent de fonctionner. C’est la raison pour laquelle nous voulons stopper les transports nucléaires. »

  • Source : courriel à Reporterre de Contratom.de. Voir aussi sur twitter #urantransport
  • Actualisation : Un communiqué détaillant le déroulement de l’action a été diffusé lundi 3 septembre. On peut le lire ici


Lire aussi : Areva traite mal les déchets d’uranium à Malvési


17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
De nombreux soutiens au procès parisien des « décrocheurs » de portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le Val-de-Marne, premier département à prendre un arrêté antipesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Des écoféministes décrochent un portrait de Macron
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
L’Union européenne sous-estime la dangerosité des pesticides
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Le changement climatique va affaiblir l’agriculture du sud de l’Europe
Lire sur reporterre.net
10 septembre 2019
Les voitures vendues en 2018 émettront plus dans leur vie que l’UE en un an
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

16 septembre 2019
Le capitalisme nous conduit au désastre
Tribune
17 septembre 2019
Huit trucs pour se passer de téléphone portable
Tribune
16 septembre 2019
Déchets nucléaires : la Suisse se donne les moyens de l’entreposage à sec
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire