Un train d’uranium à destination de Narbonne bloqué en Allemagne

Durée de lecture : 1 minute

1er septembre 2018



Depuis le matin du samedi 1 septembre, plusieurs militants antinucléaires franco-allemands bloquent un transport d’uranium. Ils ont escaladé un pont de
140 m de hauteur prés de Coblence, en Allemagne, bloquant la voie ferrée sur la Moselle, nous informe le groupe Contratom Deutschland.

Le train bloqué transporte du « Yellow Cake » en provenance de Namibie ; il est parti de Hambourg jeudi à destination de l’usine Orano de conversion de l’uranium de Narbonne Malvési, dans le sud de la France.

A Narbonne, l’uranium est transformé en UF4 pour être ensuite utilisé, après plusieurs transformations et enrichissement, dans les centrales nucléaires
du monde entier. D’après Orano, l’usine de Narbonne traite 25 % de l’uranium
mondial.

« Si nous voulons sortir du nucléaire », explique Cécile, une grimpeuse française vivant en Allemagne qui participe à l’action, « il faut stopper ces transports et empêcher qu’ils atteignent l’usine Orano de Narbonne Malvési, porte d’entrée du nucléaire européen. L’Allemagne, exportatrice nette d’électricité, contrairement au discours politique, ne sort pas tout à fait du nucléaire. Les transports qui approvisionnent les installations nucléaires continuent et l’usine Framatome de Combustible nucléaire de Lingen (Basse-Saxe) ainsi que l’usine d’enrichissement de l’uranium de la firme Urenco à Gronau (Westphalie du Nord) continuent de fonctionner. C’est la raison pour laquelle nous voulons stopper les transports nucléaires. »

  • Source : courriel à Reporterre de Contratom.de. Voir aussi sur twitter #urantransport
  • Actualisation : Un communiqué détaillant le déroulement de l’action a été diffusé lundi 3 septembre. On peut le lire ici




Lire aussi : Areva traite mal les déchets d’uranium à Malvési


11 juillet 2020
La baleine franche de l’Atlantique nord est au bord de l’extinction
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Pollution de l’air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Lubrizol poursuit sa réouverture progressive, au grand dam des associations et élus locaux
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Budget : les députés ne prennent pas en compte les mesures de la Convention climat
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
La justice condamne la construction illégale du barrage de Caussade
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Projet T4 de terminal à Roissy : 0/20, à revoir, selon l’Autorité environnementale
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

11 juillet 2020
Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »
Entretien
10 juillet 2020
EPR : la Cour des comptes étrille la filière nucléaire
Info
10 juillet 2020
En Allemagne, le militant Loïc Schneider condamné à trois ans de prison
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire