Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Santé

Une carte pour connaître l’exposition de votre commune aux pesticides

Communes les plus et les moins pesticidées.

Votre commune est-elle très exposée aux pesticides ? Pour vous permettre de le savoir, le groupe agroalimentaire Ecotone et l’entreprise associative Solagro (spécialisée dans l’ingénierie, le conseil et la formation dans le secteur de l’agroécologie) ont publié, le 23 juin, une carte interactive. Elle permet d’obtenir des informations sur l’utilisation moyenne de pesticides par type de traitement et par culture, commune par commune. Sans surprise, les régions viticoles, d’arboriculture fruitière et de grandes cultures sont les plus polluées. Le recours aux pesticides est particulièrement important en région bordelaise, dans l’arrière-pays méditerranéen et au nord de la France.

Cette carte a été mise au point en utilisant l’indicateur de fréquence de traitement (IFT), qui comptabilise la quantité de produits phytosanitaires utilisés par hectare et par type de culture. Ces données sont accessibles (à l’échelle régionale) dans les enquêtes du ministère de l’Agriculture. Elles ont ensuite été croisées avec des données locales permettant d’estimer la répartition des cultures par commune, et le type de culture pratiquée (bio ou conventionnel). « Ce sont des données qui existent déjà, mais on s’est rendu compte qu’il n’est pas évident d’y accéder. On les met donc à disposition de tous », explique dans Libération Aurélien Chayre, agronome chez Solagro.

Nadine Lauverjat, déléguée générale de Générations futures, juge dans le quotidien ce genre d’outils « indispensable », « puisqu’il va montrer aux riverains la fréquence des traitements à proximité de leur lieu de vie ». Dans un rapport de plus de 1 000 pages publié en juillet dernier, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) confirmait un lien entre certaines maladies, dont des cancers, et l’exposition (principalement chez les professionnels) aux pesticides. Un corpus de plus en plus touffu d’études pointe également un lien entre endométriose et pesticides organochlorés.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende