Une plainte est déposée contre François Fillon à propos de l’affaire Kerviel

16 février 2017



Le porte-parole d’Europe Ecologie Les Verts, Julien Bayou, porte plainte devant la Cour de justice de la République (CJR) contre François Fillon, Eric Woerth et Christine Lagarde dans l’affaire Kerviel.

Voici son communiqué :

« Engagé depuis plusieurs années sur le dossier des 2 milliards d’euros de crédit d’impôt indûment offerts à la Société Générale, et suite à la décision de la Cour d’appel de Versailles du 23 septembre 2016, Julien Bayou continue le combat pour récupérer les deux milliards qui appartiennent au contribuable et traduire enfin les responsables de cette négligence devant la justice.

(...) Cette plainte devant la CJR est la suite logique du combat que je mène pour que cette négligence soit punie. Les responsables politiques se doivent de se comporter de manière exemplaire avec l’argent public.

La Cour de Justice de la République est la seule juridiction possible pour juger des anciens ministres en exercice. (...)

Suite à la décision du 23 septembre, Bercy envisage de récupérer "tout ou partie" de l’argent. Cela prouve que nous n’aurions jamais dû le verser à la Société Générale. Cette démarche justifie que François Fillon, Premier ministre de l’époque, Christine Lagarde et Eric Woerth rendent des comptes devant la justice pour des faits de concussion.
(...)
Prévu et réprimé à l’article 432-10 du Code pénal, le délit de concussion vise deux hypothèses :
– d’une part, le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, de recevoir, exiger ou ordonner de percevoir à titre de droits ou contributions, impôts ou taxes publics, une somme qu’elle sait ne pas être due, ou excéder ce qui est dû ;
– d’autre part, le fait, par les mêmes personnes, d’accorder sous une forme quelconque et pour quelque motif que ce soit une exonération ou franchise des droits, contributions, impôts ou taxes publics en violation des textes légaux ou réglementaires.

Ce délit, tout comme sa tentative, sont punis de cinq ans d’emprisonnement et d’une amende de 500 000 euros, dont le montant peut être porté au double du produit tiré de l’infraction. »

  • Source : Courriel à Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


26 avril 2017
Des eurodéputés demandent l’interdiction de la fusion Monsanto/Bayer
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Aujourd’hui, c’est la journée mondiale des manchots
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
4 ans après le drame du Rana Plaza, peu d’amélioration pour les travailleurs au Bangladesh
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Le G 20, le FMI et la Banque mondiale renoncent à parler du climat
Lire sur reporterre.net
25 avril 2017
Moteurs diesel truqués : une information judiciaire ouverte à l’encontre de PSA
Lire sur reporterre.net
24 avril 2017
Le photographe Nnoman Cadoret a été brutalisé par des policiers en civil et sans brassard
Lire sur reporterre.net
24 avril 2017
Les aires protégées africaines abritent beaucoup moins d’éléphants qu’on le pensait
Lire sur reporterre.net
21 avril 2017
Un seul candidat, Philippe Poutou, est partisan de l’abandon de la bombe atomique
Lire sur reporterre.net
21 avril 2017
Le plastique s’accumule en Arctique
Lire sur reporterre.net
20 avril 2017
Pas d’inquiétude pour l’instant sur le niveau des nappes phréatiques
Lire sur reporterre.net
20 avril 2017
Les perturbateurs endocriniens contaminent aussi les enfants
Lire sur reporterre.net
19 avril 2017
Des associations attaquent l’arrêté autorisant l’abattage des loups
Lire sur reporterre.net
19 avril 2017
Le tribunal contre Monsanto juge la firme coupable d’écocide
Lire sur reporterre.net
15 avril 2017
En Bourgogne, des faucheurs volontaires « neutralisent » un champ de colza en mutagenèse
Lire sur reporterre.net
15 avril 2017
Un train d’uranium a été bloqué par des antinucléaires près de Narbonne
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
26 avril 2017
L’habitat participatif révolutionne tranquillement le vivre ensemble
Alternative
23 mars 2017
Des villages du Gard démontrent que l’accueil des réfugiés est possible et vitalisant
Alternative
25 avril 2017
A Toulouse, l’opposition au centre commercial Val Tolosa ne désarme pas
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Politique