Une plainte est déposée contre François Fillon à propos de l’affaire Kerviel

16 février 2017

Le porte-parole d’Europe Ecologie Les Verts, Julien Bayou, porte plainte devant la Cour de justice de la République (CJR) contre François Fillon, Eric Woerth et Christine Lagarde dans l’affaire Kerviel.

Voici son communiqué :

« Engagé depuis plusieurs années sur le dossier des 2 milliards d’euros de crédit d’impôt indûment offerts à la Société Générale, et suite à la décision de la Cour d’appel de Versailles du 23 septembre 2016, Julien Bayou continue le combat pour récupérer les deux milliards qui appartiennent au contribuable et traduire enfin les responsables de cette négligence devant la justice.

(...) Cette plainte devant la CJR est la suite logique du combat que je mène pour que cette négligence soit punie. Les responsables politiques se doivent de se comporter de manière exemplaire avec l’argent public.

La Cour de Justice de la République est la seule juridiction possible pour juger des anciens ministres en exercice. (...)

Suite à la décision du 23 septembre, Bercy envisage de récupérer "tout ou partie" de l’argent. Cela prouve que nous n’aurions jamais dû le verser à la Société Générale. Cette démarche justifie que François Fillon, Premier ministre de l’époque, Christine Lagarde et Eric Woerth rendent des comptes devant la justice pour des faits de concussion.
(...)
Prévu et réprimé à l’article 432-10 du Code pénal, le délit de concussion vise deux hypothèses :
– d’une part, le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, de recevoir, exiger ou ordonner de percevoir à titre de droits ou contributions, impôts ou taxes publics, une somme qu’elle sait ne pas être due, ou excéder ce qui est dû ;
– d’autre part, le fait, par les mêmes personnes, d’accorder sous une forme quelconque et pour quelque motif que ce soit une exonération ou franchise des droits, contributions, impôts ou taxes publics en violation des textes légaux ou réglementaires.

Ce délit, tout comme sa tentative, sont punis de cinq ans d’emprisonnement et d’une amende de 500 000 euros, dont le montant peut être porté au double du produit tiré de l’infraction. »

  • Source : Courriel à Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


24 février 2018
Bure : une plate-forme dans les arbres évacuée par les gendarmes
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
Apple, champion de l’évasion fiscale, est débouté de son attaque contre Attac
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
En Chine, l’intelligence artificielle appliquée à l’élevage des cochons
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
La pêche industrielle couvre 55 % de la surface des océans
Lire sur reporterre.net
23 février 2018
L’EPR de Flamanville présente une « anomalie notable » dans les soudures
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
Lyon-Turin : le gouvernement italien reconnait que les chiffres du projet sont erronés
Lire sur reporterre.net
22 février 2018
La justice annule la fermeture des voies sur berge à Paris
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
A Toulouse, les quartiers pauvres sont les plus pollués
Lire sur reporterre.net
21 février 2018
Contre la loi Asile immigration, des citoyens proposent des états généraux des migrations
Lire sur reporterre.net
20 février 2018
Deux insecticides à base de sulfoxaflor suspendus
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Plan « Loup » : 500 loups autorisés, 40 à abattre
Lire sur reporterre.net
19 février 2018
Les journaux les plus subventionnés sont ceux appartenant à des milliardaires
Lire sur reporterre.net
17 février 2018
Algues vertes : l’État français condamné à payer 556.000 euros
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
Les aliments ultra-transformés suspectés de favoriser le cancer
Lire sur reporterre.net
16 février 2018
En Allemagne, la Deutsche Bahn investit 9,3 milliards d’euros dans les lignes de chemin de fer
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
24 février 2018
Radio Bambou : L’étonnante histoire de Hermien, la vache rebelle
Chronique
16 janvier 2018
Les pêcheurs parlent : « La pêche électrique, ce n’est plus de la pêche, c’est de la destruction »
Reportage
16 février 2018
« La mort de ce territoire se prépare » : le cri d’alarme de 52.000 paysans angoissés
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Politique