Vente de pesticides en libre-service : près de la moitié des enseignes seraient en infraction

11 juillet 2017

Plus de quatre enseignes sur dix ne respectent pas la législation, entrée en vigueur en janvier 2017, interdisant la vente en libre-service de pesticides, selon une étude de Consommation Logement Cadre de vie (CLCV) publiée mardi 11 juillet. L’association de consommateurs a réalisé une enquête du 31 mars au 31 mai, dans 158 magasins, dont 79 % d’enseignes spécialisées (Mr Bricolage, Bricomarché, Jardiland, Truffaut…) et 21% de grandes surfaces disposant d’espaces jardinerie.

Les relevés ont montré que 44 % des enseignes visitées « sont en infraction avec la réglementation puisqu’elles proposent à la vente, dans leurs espaces libre-service, des produits dangereux qui ne devraient être vendus que par un vendeur spécifiquement formé », indique la CLCV. En grande distribution, c’est même 49 % des enseignes qui ne respectent pas la loi, contre 30 % dans les enseignes spécialisées.

Dans le cas où les points de vente ont mis en place un espace dédié à la vente des pesticides dangereux, conformément à ce que qui est demandé dans la loi, tout n’est pas rose. Dans 36% des cas, le conseil fourni par les vendeurs est soit inexistant, soit incomplet, relève la CLCV. « De plus, en consultant des sites sur internet, nous avons constaté que des plateformes de vente en ligne permettaient l’achat des pesticides chimiques les plus à risque sans délivrance de conseils », ajoute l’association.





22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Dans l’Aude, des Faucheurs volontaires occupent l’usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
La France n’est pas préparée au « choc climatique », selon un rapport sénatorial
Lire sur reporterre.net
16 mai 2019
« En France, il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto », selon le ministre de l’Agriculture
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
L’Andra finance une campagne de communication contre les déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

21 mai 2019
À Meaux, l’eau de la Terre chauffe les maisons
Reportage
22 mai 2019
Troisième année de sécheresse : quelles conséquences pour les paysans ?
Une minute - Une question
22 mai 2019
Thomas Porcher : « Les traités européens sont au cœur du problème de la transition écologique »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Pesticides