Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Transports

Volkswagen fait l’objet d’une information judiciaire pour « tromperie aggravée »

Le parquet de Paris a ouvert le 19 février une information judiciaire pour « tromperie aggravée » visant le géant automobile allemand Volkswagen, soupçonné d’avoir équipé des véhicules d’un logiciel permettant de tromper les contrôles antipollution, a appris mardi 8 mars l’AFP de source judiciaire.

Cette ouverture d’information judiciaire fait suite à une enquête préliminaire lancée début octobre par le parquet et à une enquête administrative des services de la répression des fraudes. Trois juges d’instruction ont été désignés pour mener les investigations qui concernent les véhicules vendus en France.

Les investigations de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) ont mis en évidence « le caractère intentionnel de la fraude » et « confirment la tromperie sur les véhicules commercialisés en France », a déclaré lundi 7 mars sa directrice générale Nathalie Homobono, lors d’une présentation du bilan annuel de la répression des fraudes.

Source : AFP sur Techniques de l’ingénieur

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende