fin de l’Occident, naissance du monde

10 décembre 2014 / par Hervé Kempf (Reporterre)



- Aux éditions du Seuil, collection Points, 7 €, dans toutes les bonnes librairies.


Eléments les plus récents de cette page :

JPEG - 175.2 ko
La Tribune de Genève, 11 juin 2015

- Le compte-rendu de la conférence du 10 décembre 2014, à Quétigny, par Marion Chevassus : “Vous faites partie des 10% qui pouvez changer les choses”.

JPEG - 34 ko
Hervé Kempf (© Marion Chevassus)

Paru aux éditions du Seuil

Cessons de nous raconter des histoires sur « la crise » !

Et regardons de face le cœur du problème qui se pose à la société humaine en ce début du XXIe siècle : les contraintes écologiques interdisent que le niveau de vie occidental se généralise à l’échelle du monde. Il devra donc baisser pour que chacun ait sa juste part. Autrement dit, l’appauvrissement matériel de l’Occident est inéluctable.

Comment allons-nous vivre cette mutation : en changeant nos sociétés pour nous adapter au mieux à ce nouveau monde, ou en nous opposant au sens de l’histoire, au prix d’un déchaînement de la violence ?

Ce récit phosphorescent d’idées originales prend comme fil conducteur les tribulations de l’humanité depuis son apparition sur terre. Captivant et à rebours du discours dominant, il nous invite à une dérangeante lucidité. Mais ce livre est également habité par un optimisme communicatif : oui, un nouveau monde est possible.

Six idées fortes :

• Appauvrissement matériel : les pays riches doivent s’organiser pour réduire leur consommation matérielle et énergétique.
• Espace écologique : la clé géopolitique du XXIe siècle sera le partage de l’espace écologique planétaire.
• Bio-économie : l’économie va se structurer en fonction de l’utilisation économe des ressources bio-écologiques.
• La force paradoxale de l’Europe : l’Europe a l’avenir devant elle. Parce qu’elle est plus sobre, plus juste et moins agressive que les autres superpuissances. Sa faiblesse fait sa force.
• Le retour des paysans : les paysans vont redevenir une des couches sociales les plus indispensables et les plus porteuses d’avenir – et d’abord pour créer de l’emploi.
• Réduire les inégalités : une diminution drastique des inégalités, tant à l’échelle mondiale qu’au sein de chaque pays, est indispensable pour parvenir à l’équilibre écologique.

Première édition : janvier 2013.

.........................

Traductions

La traduction en portugais vient de paraître sous le titre O Fim do Ocidente e o Nascimento do Mundo chez Presenca

La traduction en coréen est aussi parue : 서구의 종말 세계의 탄생

Ainsi que la traduction en hongrois : Új világ küszöbén




- "Lisez ce livre intelligent, convaincant, solidement argumenté. Il renouvelle notre regard sur notre histoire, et nous propose un avenir heureux, car lucide, sur nos richesses matérielles et spirituelles, sur la manière de les gérer et de les vivres", Jean-Philippe Grillet, Terre Sauvage, novembre 2014.

- Octobre 2014 : Le livre vient de paraitre en poche, en collection Points (160 p., 7 €).

- Emission sur France Inter avec Naomi Oreskes (L’effondrement de la civilisation occidentale) et Hugues de Jouvenel (revue Futuribles), animée par Stéphane Paoli. Ecouter ici : l’avenir de la civilisation occidentale et le changement climatique (dimanche 11 mai 2014).

JPEG - 19.1 ko
Naomi Oreskes, à gauche, Stéphane Paoli à droite.

Ce qu’en disent les médias

- Christophe Bourseiller, France Musique : "Un livre fascinant" (Entretien le 20 mars 2013).

- Jacques Languirand, Radio Canada : « Un ouvrage tout à fait remarquable »

- Pascal Boniface, twitter.com : « Excellent livre, puissante réflexion sur un meilleur partage pour protéger planete »

- Mohamed Larbi Bouguerra, Leaders : « Son livre pétille d’idées lucides et à rebours du discours dominant »

- Michel Ezran, Radio Aligre : « Une fois de plus, Kempf prend de la hauteur »

- Radio Nova : “Hervé Kempf semble le candidat parfait pour le poste de sauveur du monde - il faut dire qu’il y réfléchit depuis un bout de temps"

- Daniel Muraz, Le Courrier Picard : « Une nouvelle lumineuse réflexion d’écologie politique ».

- Marie-Pierre Grassi (Université populaire d’Arcueil) : "Vous avez su dire ce qui est en évitant de décourager et de céder au pessimisme. C’était une nourriture solide, durable, consistante, qui donne envie de se retrousser les manches."

- Weronika Zarachowicz, Télérama : « Toute la force d’Hervé Kempf est d’insister sur le fait que les leviers de commande ne sont pas individuels, mais fondamentalement politiques. Et surtout à notre portée ».

- Jean-Jacques Bourdin, RMC : « Un livre passionnant ».

- Laure Noualhat, France Inter : "Le propos est absolument limpide, ambiteux, logique".

- Jean-Marie Durand, Les Inrockuptibles : « Il faudra accomplir une mutation radicale, que l’auteur appelle ’le passage du néolithique au biolithique »

- Gérard Le Puill, L’Humanité : « Ce livre ravive le débat sur la société que veulent construire les citoyens ».

- Philippe Villard, La Côté (Suisse) : "Ni décliniste, ni utopiste, il nourrit une réflexion argumentée pour une approche différente, loin des formatages marchands et des pensées uniques".



- Couverture de la première édition en 2013 -

Ecouter l’entretien avec Pascale Fourier sur le site « Il faut le dire », mis en ligne le 4 février 2014. Deuxième volet.

Ecouter la discussion avec Jacques Attali et Jacques Lesourne dans "Planète Terre", animée par Sylvain Kahn, sur France Culture le 8 janvier 2014.

Ecouter l’émission sur le charbon, avec Patrick de Wever, dans "La Tête au carré", animée par Matthieu Vidard, sur France Inter le 13 janvier 2014.

Lire et voir l’ITV vidéo : Salle comble à Chambéry, 12 décembre 2013.

Lire la recension de l’économiste québecois Ianik Marcil : Cet ouvrage possède le mérite de la concision, de la clarté et d’offrir des pistes de réflexion pour la suite des choses. (27 août 2013).

Lire des citations tirées du livre sur le site d’Echanges citoyens (juillet 2013).

Lire le portrait par Bernard Le Solleu dans Ouest France du 13 mars 2013 : "Hervé Kempf, objecteur de croissance" :

PDF - 427.8 ko

Suivre la recommandation de Dominique Voynet : "Il existe aujourd’hui un corpus d’ouvrages de vulgarisation sur la question [écologique], très bien faits, rédigés par des spécialistes comme Nicolas Hulot ou Hervé Kempf. Pour quelqu’un qui débute en écologie, il vaut mieux, à mon avis, commencer par ces manuels d’initiation". Sur rfi.fr le 16 août 2013.

Voir ITV en video par Carole Mundani sur le gaz de schiste (diffusion juin 2013).

Voir la vidéo du débat sur le thème "Ecologie : des incantations à la transition, comment fait-on ?“ lors de la soirée organisée par Attac le 30 avril 2013.

Lire l’entretien avec Giuliano Cavaterra, du Journal du Pays basque, le 25 avril 2013.

Ecouter entretien à Montréal le 19 avril 2013, sur Soundcloud, à propos de l’écriture des livres et du rôle oligarchique des médias dominants.

Ecouter la conférence à Montréal le 19 avril 2013, à l’invitation de la Fédération autonome de l’enseignement.

Voir l’entretien avec Patrick de Bellefeuille sur la télé Météo Media, le 18 avril 2013. Capitalisme et démocratie sont-ils compatibles ?

Voir l’entretien sur la chaîne de télévision TVA, le 18 avril 2013.

Ecouter l’entretien avec René Homier-Roy sur Radio Canada le 16 avril 2013.

Lire l’entretien avec Enbata en avril 2013.

Ecouter l’entretien avec Ruth Stegassy dans "Terre à terre", sur France Culture, le 6 avril 2013.

Voir un montage video de la conférence de Montpellier par l’équipe de la librairie Sauramps, tourné le 20 et 21 février 2013.

- Ecouter l’entretien avec Pascale Marccagi sur Radio Ethic en février 2013.

- Lire les réponses à trois questions de Pascal Boniface, de l’IRIS, le 14 février 2013.

- Lire la recension par Alain Hervé, du Sauvage, le 5 février 2013.

- Ecouter l’entretien avec Michel Ezran sur Radio Aligre, le 30 janvier 2013.

- Entretien en portugais avec Eduardo Febbro, pour Carta Maior, le 21 janvier 2013 : « Vivemos em uma ditadura ou em uma democracia ? » (autour de L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie).

- Lire le compte-rendu par les JNE (Journaliste écrivains pour la nature et l’écologie).

- Lire le compte-rendu de Claude Keiflin à Strasbourg le 10 janvier.

- Voir la video réalisée le 10 janvier 2013 à la librairie Kléber de Strasbourg par Christo Miche : je parle de Notre dame des Landes, de gaz de schiste, de démocratie, de spiritualité...

- Ecouter la conférence et le débat à l’Université populaire d’Arcueil le 7 janvier 2013.

- Ecouter l’entretien avec Jean-Jacques Bourdin sur RMC le 1 janvier 2013.


L’image de couverture est le détail d’une œuvre du peintre brésilien Sergio Bello, Les Enfants terribles, 2004.





Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Voir aussi :

- L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie (2011)

- Pour sauver la planète, sortez du capitalisme (2009)

- Comment les riches détruisent la planète (2007)

- Gaza, la vie en cage, avec Jérôme Equer (2005).

- La guerre secrète des OGM (2003).

- La Révolution biolithique (1998).



Documents disponibles

  Sans titre
THEMATIQUE    Culture et idées
26 septembre 2016
Coup de théâtre : la Zad de Notre-Dame-des-Landes n’est pas légalement expulsable, annoncent ses habitants
Info
27 septembre 2016
Allo, Vinci-AGO ? Le promoteur de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ne répond pas
Reportage
27 septembre 2016
En Colombie, la paix se fait au détriment de la population rurale et de la nature
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Culture et idées



Du même auteur       Hervé Kempf (Reporterre)