Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Alimentation

20 % de bio et local dans les cantines : non, dit le Conseil Constitutionnel

Mercredi 25 janvier au soir, le verdict du Conseil Constitutionnel est tombé : l’article 192 de la loi Egalité et Citoyenneté qui obligeait la restauration collective publique à introduire au minimum 20 % d’alimentation bio et locale a été supprimé.

Agir pour l’Environnement et la FCPE regrettent la décision du Conseil Constitutionnel « qui a décidé unilatéralement que cet article n’avait aucun lien avec le projet de loi pour de simples raisons de forme, indiquent les deux organisations dans un courriel. Cette mesure avait pourtant été votée à deux reprises à une très large majorité à l’Assemblée nationale et adoptée définitivement dans le cadre du projet de loi Egalité et citoyenneté en décembre dernier ».

Agir pour l’Environnement soutenue par une dizaine d’associations, dont la FNAB (Fédération nationale de l’agriculture biologique) et la FCPE, avait réussi à rassembler plus de 200.000 citoyens dans le cadre de sa campagne « Manger bio et local dans les cantines, c’est possible ! », rappellent-elles.

-  Source : courriel de Agir pour l’Environnement et de la FCPE

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende