Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Brève — Nature

500 œufs de flamants roses perdus à cause du tournage de film de Nicolas Vanier

Au cœur d’une polémique après la perte de 500 œufs de flamants roses lors de repérages effectués par un prestataire, l’écrivain et cinéaste français Nicolas Vanier a annoncé lundi 2 juillet à l’AFP avoir annulé des prises de vues aériennes en Petite Camargue, dans le sud de la France, pour son prochain film. Le tournage se poursuit, notamment en Norvège et dans la Petite Camargue, pour un mois et demi encore. « Donne-moi des ailes » devrait sortir en octobre 2019 selon Nicolas Vanier.

Début juin, un ULM utilisé pour le tournage du film avait survolé la seule colonie de flamants roses de France, installée dans les salins d’Aigues-Mortes, un lieu reculé, pour couver ses œufs, a rapporté l’association France Nature Environnement, à l’origine du dépôt d’une plainte contre X. Le survol à basse altitude a créé une panique chez les oiseaux, et un nid sur dix a été abandonné, en pleine période de couvaison. « Cinq cents couples sur les 4.500 que comprend la colonie ont abandonné définitivement leur œuf », ajoute-t-elle. « La présence de cette espèce emblématique (...) exigeait les plus grandes précautions », a ajouté l’association, qui a porté plainte pour perturbation intentionnelle et destruction d’œuf d’espèce protégée.

Ironie de l’histoire, le film tourné par Nicolas Vanier « parle de la protection des oiseaux », selon le cinéaste, à travers l’histoire d’un scientifique passionné par les oies sauvages et de son fils.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire