À Bure, les travaux au bois Lejuc devront faire l’objet d’une étude d’impact

3 juillet 2017

À la suite d’une décision de l’Autorité environnementale (AE) rendue publique le 28 juin, l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs (Andra) doit reprendre à zéro toute la procédure de régularisation concernant les travaux qu’elle avait commencé l’été 2016 dans le bois Lejuc.

Rappel des faits :

  • Le 1er août 2016, à la suite du recours en référé déposé par les associations, le tribunal de grande instance de Bar-le-Duc a déclaré illégal le défrichement de 7 hectares de feuillus dans le bois Lejuc par l’Andra ;
  • Le 21 novembre 2016, saisie par l’Andra, l’AE a déclaré que ni le défrichement ni les forages n’étaient soumis à étude d’impact. À la suite de cette décision, la préfecture de la Meuse a commencé à préparer un arrêté de défrichement ;
  • En novembre 2016, les données collectées par l’Andra elle-même dans le cadre de son observatoire pérenne de l’environnement ont abouti à la création d’une zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) comprenant l’intégralité du bois Lejuc ;
  • Le 22 mars 2017, à nouveau saisie par l’Andra, l’AE a décidé une nouvelle fois qu’il n’était pas nécessaire d’effectuer d’études d’impact, même si le bois est classé Znieff ;
  • Le 28 juin, à la suite du recours gracieux déposé par des associations, l’AE a retiré sa décision.

Cela signifie que l’Andra doit reprendre à zéro toutes les procédures de régularisation du défrichement et des forages. Les forages devront faire l’objet d’une étude d’impact. Dans un communiqué, les associations et opposant.e.s à Cigéo « se félicitent de cette décision, qui vient confirmer que le bois Lejuc ne peut être détruit ainsi et vient confirmer la légitimité d’une occupation destinée à le préserver de la destruction ».




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : En vidéo, un an d’occupation du bois Lejuc contre la poubelle nucléaire


16 février 2019
Faute de soutien public, un centre de soins aux animaux en détresse ferme ses portes
Lire sur reporterre.net
16 février 2019
Des experts de l’ONU déplorent les atteintes aux libertés du gouvernement français
Lire sur reporterre.net
15 février 2019
À Dijon, les 38 faucheurs d’OGM ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
15 février 2019
Barrages routiers en Argentine contre l’exploitation du lithium
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
Manifestations : le Parlement européen critique Paris
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
La FNSEA poursuit sa domination des chambres d’agriculture
Lire sur reporterre.net
14 février 2019
Le Premier ministre a reçu les ONG de l’Affaire du siècle
Lire sur reporterre.net
13 février 2019
Poursuites-bâillons : une victoire judiciaire contre l’empire Bolloré
Lire sur reporterre.net
13 février 2019
Le Queensland dévasté par la pire inondation jamais vue en Australie
Lire sur reporterre.net
12 février 2019
Des activistes « livrent » des boues rouges toxiques de Gardanne au ministère de la Transition écologique
Lire sur reporterre.net
11 février 2019
Trois expertises sur les déchets radioactifs lancées avant le débat public
Lire sur reporterre.net
11 février 2019
Les insectes pourraient disparaître d’ici un siècle
Lire sur reporterre.net
9 février 2019
Un tribunal australien invoque le climat pour rejeter un projet de mine de charbon
Lire sur reporterre.net
8 février 2019
Recrudescence de violences policières envers les jeunes exilés de Ouistreham
Lire sur reporterre.net
7 février 2019
Dans les Hautes-Alpes, un jeune migrant est mort après avoir été retrouvé inanimé au bord d’une route
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets nucléaires

16 février 2019
La grève des jeunes pour le climat gagne Paris
Reportage
15 février 2019
Une association « agriculturelle » dynamise un village en Côte-d’Or
Alternative
16 février 2019
Bruno Latour : « Les Gilets jaunes sont des migrants de l’intérieur quittés par leur pays »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires